Valorisation du patrimoine

Camouflage remarquable

Utiliser le camouflage disruptif Razzle Dazzle sur le bâti du port.

Avancement du projet

  1. Soutenez vos coups de cœur

  2. Vote final

Porteur du projet

Niveau 0

Présentation du projet

Le razzle dazzle, c'est quoi ?
C'est une technique de camouflage maritime destinée à protéger les navires des sous-marins allemands. Elle fait partie intégrante de l'histoire de Brest et reste, à tort, peu connue. Le but de cette technique n'était pas de cacher un navire aux vues d'un assaillant mais d'en modifier visuellement la perception, on le définit alors comme un camouflage disruptif.
Au cours de la guerre, plus de 4?000 navires ont été peints de cette manière. L'art s'est ainsi mis au service du développement d'une arme non létale.

Le projet, c'est quoi ?
Utiliser le camouflage Razzle Dazzle, mis au point au cours de la Grande guerre, sur le bâtiment des phares et balises au port de Brest. La façade ainsi "fardée" se métamorphoserait en une curiosité locale qui permettrait à tous de redécouvrir ce pan de l'histoire oublié et récemment mis en valeur par l'exposition Razzle dazzle, l'art contre-attaque?! conçue par le collectif XYZ et le Musée national de la Marine de Brest.

Le projet, c'est qui ?
Niveau 0 et le collectif XYZ

Le projet, c'est où ?
Sur le bâtiment des phares et balises au port de Brest. À l'extrémité du Quai Malbert, «les pieds dans la rade», ce bâtiment est une figure de proue du port. Cette création est aussi une façon de s'amuser du paradoxe entre la mission accueillie par le bâtiment des phares et balises : se repérer a l'approche de la côte et le Razzle Dazzle qui au contraire, déforme  les repères pour tromper l'ennemi.

 

Estimation financière : 92 000€

Situer le projet

Commentaires (17)

  • Posté le 25 janvier 2019 à 19h29 - L’ialin N.

    Pff.. Encore du noir et du blanc.... À Brest il n’y a que ça du noir, du blanc, du gris...

  • Posté le 25 janvier 2019 à 14h22 - Annie J.

    Très beau projet. Cela surprendra les nouveaux venus et réjouira les habitués !

  • Posté le 25 janvier 2019 à 07h51 - Pierre D.

    Ça fait + zèbre que camouflage...il faut peut-être travailler aussi avec de grand aplats et revenir à un travail de camouflage a partir de différents axes de visions dans le contexte environnemental du site. Le systématisme des rayures au final rend le bâtiment encore plus visible...c'est peut-être l'objectif au final mais on s'éloigne du concept Razzle Dazzle...
    On peut jouer aussi avec les codes couleurs des phares et balises.

  • Posté le 23 janvier 2019 à 21h01 - Sylviane C.

    Tres belle idée pour ce decor se mariant bien a cette ville aux batiments geometriques de la reconstruction.

  • Posté le 23 janvier 2019 à 19h15 - Marin L.

    Je soutiens !

  • Posté le 22 janvier 2019 à 21h06 - Agnès G.

    L'idée de susciter la curiosité et d'éveiller la surprise pour faire découvrir la ville et son histoire est simplement superbe.

  • Posté le 21 janvier 2019 à 15h08 - CHRISTOPHE G.

    Très beau projet ! Cela donnera certainement un belle effet vu de la mer.

  • Posté le 21 janvier 2019 à 13h04 - HERVE L.

    Je passe un peu de temps sur l'eau, et voir cela de la mer sera du meilleur effet.
    Je pense donc à tout les passagers allant à Ouessant et à tout les voileux qui aiment être surpris

  • Posté le 19 janvier 2019 à 04h25 - Yannick L.

    Après le succès de l'exposition Razzle Dazzle présentée au Musée national de la Marine de Brest, je soutiens activement ce projet. Cette touche artistique est nécessaire pour notre ville et son histoire !

  • Posté le 18 janvier 2019 à 15h16 - Philippe R.

    Autant j'aime bien le projet autant je ne suis pas fan du choix du bâtiment (celui des phares et balises). Je pense qu'il y a d'autres bâtiments moins "intéressants" et plus "moches" sur le Port de commerce (La Criée, Hangar à patates, silots…).
    Il me semble aussi qu'il y avait déjà un projet de réhabilitation (musée) du bâtiment des Phares et balises).
    Je vote quand même en espérant que le choix du ou des bâtiments sera différent.

    • Posté le 21 janvier 2019 à 11h29 - Niveau0 N.

      Bonjour,
      En fait le choix est contraint par l'Architecte des bâtiments de France. Nous avions par exemple pensé au bâtiment du Fourneau, mais la demande à été refusée. Beaucoup de bâtiments sur le port sont aussi privés... On espère, que dans la dynamique d'autres bâtiments se "métamorphoseront". En tout cas merci pour votre vote ;-)

  • Posté le 17 janvier 2019 à 14h10 - Abdelhamid B.

    Très beau projet ,un peu de couleurs au ptt pour apprécier le paysage

  • Posté le 31 octobre 2018 à 12h12 - Manon C.

    Un beau projet artistique pour mettre en valeur le port et donner envie de s'y balader. Cela donnerait également plus de cohérence visuelle à ce paysage commercial et industriel.

    • Posté le 18 janvier 2019 à 10h03 - 0 n

      Le projet se dessine…
      Nous avons rencontré le collectif XYZ qui est à l’origine de l’expo Razzle Dazzle, l’art contre-attaque. Très belle rencontre qui s’est tout naturellement conclue par une volonté de mener le projet ensemble. La localisation aussi se précise. Après concertation, notre choix s’est porté sur le bâtiment des phares et balises au port de Brest. Cette création sera aussi une façon de s'amuser du paradoxe entre la mission accueillie par ce bâtiment (se repérer a l'approche de la côte) et le Razzle Dazzle qui au contraire, déforme les repères pour tromper l'ennemi. Il ne nous manque plus que votre contribution pour mener à bien notre projet, alors... Votez pour nous ;-)))))
      Niveau 0 & Le collectif xyz

  • Posté le 26 octobre 2018 à 12h00 - geraldine g.

    j'adore cette idée mêler l'art à la vie quotidienne!

  • Posté le 17 octobre 2018 à 11h52 - Adrien Q.

    Excellent. Tout ce qui peut embellir Brest est à prendre. Quand on voit les immeubles qui n’ont pas fait de ravalement de puis 50 ans ...

  • Posté le 17 octobre 2018 à 10h50 - priscylle s.

    excellent idée ! Astucieuse idée de mixer l'histoire et l'art ; on créerait de la beauté, cette ville en a besoin !

  • Posté le 16 octobre 2018 à 15h08 - alex k.

    Effectivement, ce projet n'est pas à l'initiative d’un collectif, il est l’idée de deux amies, imaginé suite à la lecture d’un article sur le Razzie Dazzle paru dans la revue Patrimoines Brestois n°31.
    Laisser une empreinte de ce pan oublié de l’histoire de Brest, nous semble important pour la ville.

  • Posté le 12 octobre 2018 à 22h43 - Guillaume D.

    Il est important de préciser que ce projet n'est pas une proposition du collectif XYZ, co-concepteur de l'exposition "Razzle Dazzle, l'art contre-attaque" présentée au musée national de la Marine jusqu'au 31 décembre 2018.

Commentaires