Valorisation du patrimoine

Restauration de l'escalier reliant le Moulin à Poudre et le Bouguen

Un escalier reliant la porte du moulin à poudre au plateau du Bouguen a été réalisé au XIXe siècle, en partie souterrain, en partie à flanc de paroi.

Avancement du projet

  1. Soutenez vos coups de cœur

  2. Vote final

Porteur du projet

Jacques B.

Présentation du projet

Dans les années 60, la sortie sur le plateau du Bouguen a malencontreusement  été condamnée lors du terrassement du parking du restaurant universitaire.

Cet escalier est intact et il suffirait de retirer les quelques mètres de remblais à son sommet pour le rendre praticable.

Ceci donnerait accès à un des rares vestiges de la vieille Brest dans notre quartier et créerait un cheminement original entre Bellevue et le centre-ville de Kerinou.

 

Estimation financière : 150 000

Situer le projet

Commentaires (13)

  • Posté le 25 janvier 2019 à 19h37 - Philippe C.

    Beau projet, je soutiens

  • Posté le 25 janvier 2019 à 11h05 - MARINE F.

    je soutiens

  • Posté le 21 janvier 2019 à 10h11 - M.A B.

    Je soutiens ce projet.

  • Posté le 20 janvier 2019 à 13h55 - Yvon T.

    C'est un beau projet. Mais c'est l'ensemble des vestiges (porte de Castelneau, moulin à poudre, secteur des pompiers, hôpital militaire, rue de Maissin...) qui doit être mis en valeur (défrichage, cheminements, panneaux historiques), comme le groupe Remparts à voir l'avait proposé précédemment, non pas dans une optique passéiste mais palimpseste pour donner à voir tous les apports des différentes époques.

  • Posté le 19 janvier 2019 à 19h07 - Alain L.

    Et en plus sur google map c'est tout flouté, bizarre, bizarre!

  • Posté le 18 janvier 2019 à 12h00 - MARIE C.

    je soutiens ce projet

  • Posté le 17 janvier 2019 à 16h32 - william L.

    Bonne idée, je connais cet escalier, il mérite mieux que d'être en impasse. je doute que la mairie ai le courage de remettre en valeur ce qu'il à oublié depuis cinquante neuf ans.

  • Posté le 23 octobre 2018 à 17h44 - Brigitte M.

    Très bonne idée. Il est important de mettre en avant les "vestiges" d'une ville qui sont souvent ignorés. Projet à encourager

  • Posté le 23 octobre 2018 à 15h19 - Jean-D L.

    Excellente idée !
    Cette galerie de communication, constituée d’un escalier souterrain en deux tronçons, reliait la porte de la Brasserie et le bastion du Menès au sommet de la falaise. Elle débouchait à peu près à l’emplacement du RU actuel.
    Il faut absolument préserver ce patrimoine architectural et historique intéressant , en réhabilitant ces deux tronçons et en débouchant la sortie vers le plateau du Bouguen; de plus, cela permettrait une liaison piétonnière rapide entre le campus universitaire et le centre ville, via la vallée du Moulin à Poudre.

  • Posté le 08 octobre 2018 à 20h43 - Marguerite M.

    Ces escaliers sont intacts, comme les tunnels qui les couvrent. Le tout est d'une grande beauté et d'une grande qualité architecturale. Ils méritent d'être mis en valeur et d'être sortis des friches qui les entourent actuellement.
    L'éboulis qui obstrue le tunnel supérieur reste le seul obstacle à ce projet. Ce cheminement original permettrait une liaison entre le campus universitaire, le vallon du moulin à poudre et le centre ville tout proche. Cet espace demanderait à être éclairé, pour le moins.
    Avons nous trop de vestiges du passé de BREST, pour ne pas mettre en valeur ce qui peut l'être à peu de frais?
    Bravo pour ce projet jacques B.

  • Posté le 06 octobre 2018 à 23h56 - Xavier M.

    Oui cet escalier témoin de notre Brest d'autrefois mériterait une remise en valeur et remise en usage avec éclairage et caméra pour la sécurité des usagers. Brest possède trop de lieux et monuments non entretenu. Il faut remettre en état ces vieux escaliers. Il y en a d'autres peu connu des brestois.

  • Posté le 01 octobre 2018 à 11h18 - Jacques P.

    Très bonne idée!
    En 1990, j'avais déposé à ce sujet un dossier complet à la mairie de Brest. Avec l'aide de l'association "les Amis du Moulin à Poudre, tous les vestiges y compris les tunnels/escaliers avaient été nettoyés. Après 2 ans de travail, une journée porte-ouverte avait eu lieu et de nombreux brestois avaient répondu présents.
    Un géomètre avait estimé avec précision la hauteur des remblais qui obstruent la sortie côté plateau universitaire.
    Hélas, ce projet est resté sans suite.
    Bon courage!

  • Posté le 19 septembre 2018 à 14h23 - Michel R.

    Et en plus ce serait une alternative intéressante aux trottoirs inutilisables de la rue du Bouguen !

Commentaires