Questions/Réponses

Consultez notre foire aux questions afin de trouver la réponse adaptée à votre besoin. Vous pouvez également nous contacter via le formulaire que vous trouverez dans l'onglet Contact.

Afficher le filtrage

Filtrer par :

Affichage des résultats 1 à 20 sur 42 au total.

Comment accéder à la foire en tant que personne à mobilité réduite ?

Les zones de stationnement PMR seront ouverts dès 9h (60 places) :
Rue Augustin-Morvan,
Rue d’Aiguillon, le long du square Wilson,
Rue Général-de-Gaulle,
Rue Colbert.

Concertation Ascenseurs

05. Est-ce que la métropole envisage la gratuité des transports ?

Il y a toujours quelqu’un qui paye. Si ce ne sont pas les usagers, ce sont les contribuables. Pour un niveau de service élevé et/ou des moyens de transport lourds de type tramway ou métro, il peut être nécessaire de dégager des capacités d’investissement, ce qui devient plus difficile si on se prive des recettes usagers.

Concertation Ascenseurs

04. Quelle est la politique de la ville en termes de maitrise de l’énergie ?

La métropole de Brest a été la première en France à intégrer un Plan Climat Energie dans son PLU Facteur 4 (Plan local de l’urbanisme) dès 2014. Ce plan climat est actuellement en cours d’évaluation et va être prochainement révisé. Au titre des actions conduites en matière de mobilités, citons par exemple la démarche volontariste de la métropole pour la transition énergétique.

La métropole achète en effet ses derniers bus diesel cette année. A partir de 2020, 100% des achats de bus seront faits avec des véhicules propres électriques ou biogaz.

Concertation Transports

22. Y a-t-il une loi qui impose de mettre tous les feux au rouge lorsque le tram passe ? Pourquoi ne peut-on pas tourner à droite lorsque le tram arrive ?

Le principe est la priorité donnée au tramway et au BHNS sur leur parcours, et ceci pour chaque carrefour. Il est donc nécessaire qu’aux feux, les véhicules pouvant croiser le Transport en commun en site propre (TCSP) soient arrêtés et placés en sécurité. D’où l’activation de feux rouges en arrivée du TCSP.

En ce qui concerne les tournes à droite, rien n’oblige cette disposition si la ligne de TCSP n’est pas coupée. Cependant chaque carrefour est étudié spécifiquement, au cas par cas suivant leur configuration spatiale, de manière à ce que la sécurité des personnes transportées dans le TCSP, les véhicules, les modes doux et piétons soit assurée. 

Concertation Transports

21. Comment puis-je donner mon avis sur la restructuration du réseau de bus actuel ?

La reconfiguration des lignes de bus dépend étroitement des variantes d’itinéraires qui seront finalement retenues pour les lignes de tramway B et BHNS D. Aujourd’hui, ces choix structurants ne sont pas encore faits.

Lors des prochaines étapes de la concertation et notamment pour l’enquête publique (vers 2022) le nouveau réseau bus associé aux lignes A, B, C et D sera proposé et portera essentiellement sur les tracés.

Il y aura enfin  l’année qui précède la mise en service soit vers 2024 une dernière étape de concertation qui ira plus loin dans le détail ; tracés, arrêts, fréquences, horaires…

Concertation Transports

20. L'économie générée par un bus électrique sur la 2e ligne permettrait-elle de financer la prolongation de la ligne 1 jusqu’au Technopole ?

Le prolongement jusqu’au Technopole se heurte par ailleurs à 2 problématiques importantes :

  • Une distance relativement importante à parcourir sur un secteur très peu dense avant d’arriver sur le Technopole,
  • Des itinéraires techniquement complexes au regard de la topographie des lieux.
Concertation Transports

19. Pourquoi ne pas faire le terminus des lignes au Moulin blanc plutôt qu'à la Gare ?

La proposition d’une prolongation du TCSP (Tram ou BHNS) vers le port de commerce va être étudiée. Par contre, une prolongation au-delà du port de commerce jusqu’au Moulin Blanc n’est pas pertinente économiquement, tant en investissement qu’en exploitation, au regard de la distance à parcourir (4 à 5km selon le tracé) équivalente au tracé de base de la ligne B pour une densité de personnes à desservir très largement inférieure.

Concertation Transports

18. Les rames de la ligne B doivent avoir leurs gros entretiens au dépôt de la ligne A. Comment ce fait ce passage de la ligne B à A puis de A vers B place de la Liberté... Quels sont les aménagements nécessaires ?

Le passage de la ligne A à la ligne B se fera par un système de débranchement qui est déjà aménagé avenue Georges Clémenceau au niveau de la place de la Liberté. Cet aménagement reste à étudier finement dans la phase ultérieure, de même que l’optimisation des opérations d’entretien courant pouvant être réalisées sur le site de remisage, afin de limiter les mouvements de rames d’une ligne sur l’autre.

Concertation Transports

17. La métropole envisage-t-elle le franchissement de la Penfeld entre les plateaux de Quéliverzan et du Bouguen dans le cadre de l’agrandissement de son réseau de transport ?

Ce type de franchissement peut se faire avec un nouvel ouvrage d’art à la dimension des ponts de Recouvrance, de l’Harteloire ou Schumann et dans ce cas, cela est difficilement envisageable à court ou moyen terme. Des groupes de réflexion ont aussi proposé un franchissement par câble, cela fait partie des hypothèses qu’il faudra analyser et étudier après la mise en œuvre des projets de la concertation en cours.

Concertation Transports

16. À propos du renforcement des bus pour les communes hors Brest, où peut-on trouver les plans développés de ces propositions ?

Le détail des propositions est précisé dans le document technique intitulé « Dossier technique de la concertation », pages 28 à 36, que vous pouvez télécharger via ce lien sur le site jeparticipe.brest.fr.

Concertation Transports

15. Un bus reliant Plougastel Daoulas au port de Brest serait apprécié en semaine aux heures de pointe. Est-il possible d'analyser cette demande ?

Le rabattement de la ligne provenant de Plougastel-Daoulas est aujourd’hui prévu, dans le projet, au niveau de la place de Strasbourg, ce qui permet de desservir des secteurs habités en passant. Néanmoins, la pertinence de rabattre cette ligne directement vers le terminus du centre-ville en passant par le port de commerce va être étudiée.

Concertation Transports

14. Pourquoi le choix d'un bus électrique et pas d’un trolleybus bi-articulé avec moteur essence de secours ?

La métropole, en cohérence avec le plan climat-air-énergie territorial (PCAET), s’est lancée dans la transition énergétique en vue de diminuer l’émission de gaz à effet de serre. A partir de 2020, 100% des renouvellements bus se feront en véhicules propres (électriques ou biogaz). En site urbain dense, l’électrique est le plus adapté et est donc préféré pour la ligne de BHNS.

Les trolleys-bus sont des véhicules que proposent actuellement très peu d’industriels et qui ont la contrainte de devoir être alimentés par une double ligne électrique aérienne.

Concertation Transports

13. Le projet des lignes B et D pourrait-il prévoir des pistes cyclables indépendantes des voies de bus et de tramway s'il vous plaît ?

Le projet des lignes B et D intègre la réalisation d’itinéraires cyclables tout au long du tracé. Leur insertion précise (pistes cyclables, bandes cyclables, sur voie bus, …) sera étudiée rue par rue en fonction des contraintes locales. Cette insertion précise fera l’objet de concertation ultérieure, notamment lors de l’enquête publique du projet. Le schéma directeur vélos avec des propositions d’itinéraires cyclables est par ailleurs en concertation sur le site https://jeparticipe.brest.fr/projets-en-participation/projets/revision-du-schema-directeur-velo-de-brest-metropole-1070.html

Concertation Transports

12. Est-il prévu de desservir l'arsenal de Brest ?

Les projets proposés en concertation ne desservent pas directement la base navale, ni les portes de la base navale. Elle est aujourd’hui déjà desservie par une navette bus « base navale », par la ligne A dont la station « Place de Recouvrance » est proche des portes Jean Bart et Caffarelli et par des lignes de bus aux différentes portes.

Concertation Transports

11. Un deuxième site de remise est mentionné (SR) sur une variante du tracé le long de l'avenue de Provence (et entre la rue de Fougères). Pourriez-vous s'il vous plaît m'en dire davantage sur ce site-ci de remisage ?

Lors du démarrage des études du tracé, tous les sites potentiels pour un remisage ont été recensés, étant précisé que cela nécessite une surface minimum d’environ 1 hectare au plus proche de la ligne.

Le site situé le long de l’avenue de Provence a donc été identifié, même s’il semble moins pertinent que le site de base situé en bout de ligne en contrebas du CHRU de la Cavale Blanche.

Concertation Transports

10. La nouvelle ligne de tram ne pourrait-elle pas venir jusqu'à St-Pierre recouper la 1ère ligne ?

L’amélioration du niveau de service sur des transversales entre les lignes est une bonne question, qui peut se régler par des prolongations des lignes tramway, mais également par une réorganisation du réseau bus. En l’occurrence, le tracé de base proposé pour la ligne de tramway se concentre sur les secteurs de forte densité. Une prolongation vers la ligne A représenterait environ 2,5 km en plus (sur 5,4 km du tracé de base), pour desservir un secteur essentiellement résidentiel peu dense. Le coût d’investissement serait donc élevé au regard du potentiel de desserte, mais également le coût d’exploitation pour faire rouler des tramways peu remplis sur ces km supplémentaires. Une telle prolongation en tramway n’est donc pas envisagée pour le moment.

Concertation Ascenseurs

07. Pourquoi ne pas imaginer un téléphérique Gare/Port ?

Cette connexion est effectivement intéressante à analyser pour une connexion directe sur le parvis de la gare. D’autres solutions techniques sont d’ailleurs envisageables telles que ascenseur vertical + passerelle, ascenseur incliné ou funiculaire.

Concertation Ascenseurs

06. Quand est-il possible de mettre son vélo dans les transports ?

Il est possible de prendre son vélo dans le tramway et le téléphérique en dehors des heures d’affluence.

Est-ce que la métropole envisage la gratuité des transports ?

Il y a toujours quelqu’un qui paye. Si ce ne sont pas les usagers, ce sont les contribuables. Pour un niveau de service élevé et/ou des moyens de transport lourds de type tramway ou métro, il peut être nécessaire de dégager des capacités d’investissement, ce qui devient plus difficile si on se prive des recettes usagers.

Quelle est la politique de la ville en termes de maitrise de l’énergie ?

La métropole de Brest a été la première en France à intégrer un Plan Climat Energie dans son PLU Facteur 4 (Plan local de l’urbanisme) dès 2014. Ce plan climat est actuellement en cours d’évaluation et va être prochainement révisé. Au titre des actions conduites en matière de mobilités, citons par exemple la démarche volontariste de la métropole pour la transition énergétique. La métropole achète en effet ses derniers bus diesel cette année. A partir de 2020, 100% des achats de bus seront faits avec des véhicules propres électriques ou biogaz.

Votre question n’a pas trouvé de réponse ?
Faites-en nous part !

Dernière mise à jour le :