Registre numérique

Brest métropole développe son réseau de transport public et crée de nouvelles lignes de transports en commun. Le projet avance, la concertation continue !

Vous souhaitez participer et déposer un avis, le formulaire de contribution est accessible en bas de cette page.

34 avis

  • Posté le 18 octobre 2021 à 17h57 - Alexis R.

    Avis et propositions de la Terminal 4 du Lycée Sainte-Anne à Brest

    En rapport avec les nouveaux aménagements nous trouvons des points forts et des points faibles.
    Points forts: - parcours intéressant - végétation - piste cyclable - favorise un mode de vie écologique - centre-ville plus accessible

    Points faibles: - circulation - moins de place de stationnement - accès pompiers/secours?
    - interrogation sur l'avenu Foch - problèmes pour les personnes qui vivent hors Brest - désagréments due aux travaux

    Pour l'espace public le long de la ligne de tram nous avions pensés à quelques idées: - des prises aux arrêt et à l'intérieur - des poubelles à l'intérieur des trams/bus - caméras aux arrêts de bus pour la sécurité - distributeurs ( boissons/nourritures) - plus d'écrans qui indiquent les prochains passages de bus

    Dans notre pôle d'échange multimodal il y a une bonne coordination mais on pourrait rajouter un grand parking à la gare par exemple.
    Ce qui rendrait notre voyage particulièrement agréable dans nos transports : - la ventilation - varier la luminosité en fonction de l'heure - des poubelles - pouvoir acheter des tickets dans le tram - renforcer la sécurité - prise électrique
    Pour nos stations nous avions également pensés à tracer les bus ( plus facile à s'organiser) et remplacer des arrêts de bus par des abris pour bus - baisser le prix des triquets de tram

  • Posté le 18 octobre 2021 à 15h59 - gwenaëlle f.

    Bonjour,

    Une seconde ligne de Tram est très bien.

    --Mais il faudrait aussi au moins 4 plateformes de bus répartit sur toute la ville où
    TOUTES les lignes de bus passeraient

    --Et afficher à tous les arrêts de bus les horaires de bus à proximité.

    Pour exemple ;

    1 personne se situe à l'arrêt Albert 1er , elle n'a pas d'application ni de téléphone là, à sa disposition.
    Au lieu de se mettre à courir à l'arrêt Foch pour voir les horaires de la ligne 19 elle verrait à
    l'arrêt Albert 1er affiché :
    - Bus à proximité : ligne 19 + les horaires...

    --Faire passer les lignes de bus dans des petites rues mal desservies serait aussi moins égoïste...

    Cordialement
    Gwenaëlle. F

  • Posté le 18 octobre 2021 à 15h20 - Michel R.

    Bonjour,
    Je vous prie de trouver ci-joint l'avis de Brest à Pied et à Vélo sur la deuxième concertation "Mon réseau grandit".
    Nous restons à votre disposition pour en discuter ou creuser les points que vous jugerez utile.


    AvisBaPaV_V3.pdf (pdf 4,35Mo)
  • Posté le 17 octobre 2021 à 14h40 - Axelle K.

    Bonjour,
    Nous sommes en terminale 2 non-inter à sainte-anne et nous avons réfléchis sur le projet 2ème ligne de tramway, 1ère lige de bus à haut niveau de servie et renforcement du réseau métropolitain de transport.
    Voici les points que nous avons abordé lors de notre échange:

    Les points forts de ce projet:
    - Très bonne accessibilité (point de départ: la gare)
    - Utile pour les étudiants (école de médecine, FAC)
    - Liaison entre les deux hôpitaux
    - Rend la place Albert 1er plus simple

    Les limites:
    - Avenue Foch en sens unique
    - Rue Glasgow et Donnart en sens unique
    = augmentation des bouchons
    - problème de stationnement à la gare

    Ce que l'on aimerait trouver sur l'espace public et le long de la ligne de transport:
    - Des abris de bus fermés ou plus protégés
    - plus de bancs ( si possible en évitant les bus en bois car ils prennent du temps à sécher)

    Ce qui rendrait notre voyage plus agréable:
    - Dans le pôle d'échange multimodal, plus de prises pour les voitures électriques, des abris de vélos, des boulangeries
    - Dans le transport, des prises et de la propreté
    - A la station, des distributeurs de nourriture

  • Posté le 17 octobre 2021 à 14h39 - Antoine R.

    Le tram actuel (la ligne A) pose selon moi 4 problèmes qu'il faudrait adresser pour ce nouveau projet :
    1. Le tram est très bruyant : intégrer la question du bruit et de la pollution sonore dans le nouveau projet de manière à la limiter le plus possible.
    2. Les abris ne sont pas adaptés à Brest : impossible d'y être à l'abri de la pluie et n'intègre pas la direction du vent. Bref, ils ne sont pas utiles en l'état, chose à laquelle il serait de bon ton de remédier pour le nouveau projet.
    3. Le tracé de tram ne laisse pas de place aux vélos : les vélos n'ont pas de voie claire de circulation, notamment dans le centre de Brest. C'est dangereux à plusieurs titres pour eux, mais aussi pour les piétons avec lesquels ils sont contraints à partager la voie. L'exemple catastrophique est le pont de Recouvrance, rempli d'angles morts lors des contournements des piliers, où vélos circulent dans les deux sens et parmi les piétons faute d'alternatives. Les accidents y sont alors très nombreux. Il est très important de veiller à que ce genre d'erreur de conception ne se reproduise pas !
    4. Les abords du tram sont trop minéralisés : pas de place à la nature en ville. Les quelques arbres dans des pots, hors sols, ne nous trompent pas ;)

  • Posté le 17 octobre 2021 à 00h03 - Thomas B.

    L'aménagement des voies de la ligne du tram et du BHNS doit inclure de vrais itinéraires vélo sans rupture de charge. L'amélioration des dessertes vers les communes de la métropole doit aussi se penser en termes de vélo, je pense notamment à la liaison Brest Guipavas qui est de bien mauvaise qualité aujourd'hui.
    Autres points importants : végétaliser les itinéraires svp et donner une belle visibilité à notre langue bretonne dans les rames, les stations, etc.

  • Posté le 15 octobre 2021 à 21h39 - Adelaide C.

    Bonjour,

    Je suis en Terminale à Sainte Anne et avec ma classe nous nous sommes concerté pour apporter notre point de vue sur le nouveau projet de réseau.

    En se qui concerne les points positifs, sa déserte et sa proximité sont importants mais également la propreté, la végétation et le nombre de tram qui passe.
    Les points négatifs ​se trouvent principalement au niveau de l'avenue Foch, notamment avec la suppression de l'arrêt principale des cars ainsi que le sens unique pour les voitures et la suppression de place de stationnement. De plus, cette nouvelle ligne pourrait faire disparaitre certains commerces de centre ville en incitant plus de personnes à allé dans de grand centre commerciaux qui leurs permettrai de transporter leurs courses plus facilement.

    ​En se qui concerne les points d'améliorations :

    - Pour les abris : la surface de protection contre la pluie devrai être plus importante mais également l'installation de plus de panneaux de temps d'attente pour TOUS les arrêt de bus et de distributeur de ticket. La mise en place de distributeur de nourriture, de point d'eau, de borne wifi et de toilette pourrait être bénéfique.
    - ​Dans les bus et dans les tram, il faudrait amélioré les place pour les handicapé, les poussettes et les personnes âgées et également réduire les pannes des panneaux d'arrêts dans les bus et ne plus mettre de pub.
    - En se qui concerne l'aménagement globale du territoire, il faudrait des garages à vélos FERME et des bus plus fréquents.
    - Et pourquoi pas, un essai gratuit dans un premier temps.

    Respectueusement,
    Terminale 1, non inter

  • Posté le 15 octobre 2021 à 12h10 - Francoise D.

    1) Suite à l'article paru dans le mensuel "Sillage d'octobre 2021" dans le cadre de la démarche concertée, je me permets de vous communiquer ma préférence au "busway" car moins coûteux qu'une ligne de Tramway à mettre en place rapidement.

    Pour illustrer l'idée, je vous communique ci-dessous les vidéos de la ligne 4 à Nantes :

    https://www.youtube.com/watch?v=zQA7oR6DMYk

    https://www.youtube.com/watch?v=ZDHoQ31NHhY

    https://www.youtube.com/watch?v=arUWzc9LXy4

    Par ailleurs, pourquoi ne pas poursuivre la première de Tramway jusqu'à Plouzané par la Trinité ?

    Il me semble que le coût de l'abonnement pourrait baissé pour que le citoyen adhère et devienne usager du transport en commun. Je vous demande d'étudier la gratuité le week-end et en période de vacances.

    Je vous remercie pour votre écoute.

    Cordialement,

    Françoise D
    Usager (bibus - train, bateau et autre à l'occasion)

  • Posté le 14 octobre 2021 à 23h30 - jeanluc c.

    Comme P /Je souhaite faire part de ma vive désapprobation du tracé dit « variante Gascogne».

    En effet celui-ci va fortement impacter les habitants du groupe d’immeuble de la rue de Lesneven (3 immeubles, une centaine de logements):
    - Cela va entrainer la perte d'un grand nombre de places de parking résidentiel et risque de rendre le stationnement devant les immeubles totalement anarchique.
    - Le déplacement de la route d’accès va considérablement détériorer l’environnement visuel de nombreux occupants du N°8 de la rue.
    - La station de tramway serait beaucoup trop proche des balcons des occupants du N°4 de la rue.
    - De nombreux espaces verts qui rendent la vie agréable dans cette rue seront perdus.
    Tout ceci va fortement détériorer la qualité de vie des habitants de la rue de Lesneven.

  • Posté le 14 octobre 2021 à 17h46 - jean yves r.

    Prolongation ligne tramway jusqu' au Questel: Population de la cavale vieillit .Avantage ligne directe Questel centre ville et gare.

  • Posté le 14 octobre 2021 à 14h18 - Axel T.

    Bonjour,
    Nous sommes une classe de Terminale et nous nous sommes concertés autour de la question du projet du nouveau tramway.
    Voici notre compte rendu avec les questions qui nous étaient posées:

    suite à la présentation et en vous appuyant sur la frise, quels sont les points forts et limites que vous observez du point de vue de l'insertion ?

    Points forts:
    - plus écologique
    - permet de redynamiser la ville
    - ville mieux desservie

    Limites:
    - crainte d’embouteillages et de saturation des transports (Foch?)
    - longueur des travaux
    - impact sur la vie économique
    -liaisons avec l’extérieur de Brest plus difficiles
    - zones oubliées ( plougastel, port de commerce/plaisance).

    Qu'aimeriez-vous trouver sur l'espace public le long de la ligne de transport ?Quels équipements, mobiliers, éclairage, espaces verts ?

    - Amélioration des abris ( meilleure protection contre le vent et la pluie)
    - Amélioration des éclairages, des bancs publics
    - Expositions culturelles
    - Enterrer les câbles dans le centre de Brest ( cables du Tram)
    - Amélioration de la sécurité : sécurité piétonne ( caméras de surveillance) + sécurité des vélos
    - Verdure, parc ++++

    Imaginez votre voyage, depuis chez vous jusqu'à votre établissement scolaire. Qu'est ce qui rendrait votre voyage particulièrement agréable (services, aménagements).

    • Dans mon pôle d'échange multimodal il y a...

    - de la wifi
    - parkings plus grands
    - meilleure gestion des correspondances

    • Dans mon transport il y a...

    - Écrans informatifs
    - tramways décorés avec des motifs diverses
    - prises électriques

    • À ma station, il y a...

    - plus de bornes pour acheter les tickets
    - borne de sondage participatif pour mégots

  • Posté le 14 octobre 2021 à 10h59 - sylvie T.

    1. Je pensais que l'intérêt de passer par la rue Kergoat était de desservir au plus près la fac de droit/eco/gestion (où se trouvent les amphis de la fac de médecine de 1ère année) et la résidence Universitaire de Kergoat. Je suis déçue.

    Aux heures de pointe, cette rue est surchargée en piétons, vélos et voitures. C'est une rue très polluée, très dangereuse et mal éclairée, grosses rétentions d'eau au niveau des passages piétons. Les trottoirs sont trop étroits vue le nombre de piétons circulant.

    La faculté des Sciences est très bien desservie par les bus car 3 arrêts le long de Le Gorgeu à des fréquences élevées. Ce serait dommage de perdre en qualité.
    Le tram est une bonne idée, mais qui dit tramway dit espacement des stations donc il n'y aura plus que 2 stations sur Le Gorgeu. Ces stations seront toujours trop proches entre elles pour un tram et beaucoup trop éloignées entre elles pour les utilisateurs.

    On voit beaucoup d’étudiants à pied le vendredi et le dimanche soir avec de gros sacs, valises entre les stations de bus et la résidence universitaire de Kergoat. Avec le tram, la station va être encore plus éloignée. Les jours de pluie, il faut penser aux jeunes qui n'ont pas que le bus pour moyen de déplacements.

    L'idée de trolley/bus aurait été beaucoup plus souple et aurait permis effectivement de passer à l'électrique en empruntant les voies du tram, et repasser au thermique.

    2. Je me trompe peut-être mais la rue du Duc d'Aumale (entre Kergoat et Général Baratier) est à 5 minutes à pied de la Place Napoléon, donc le seul intérêt de passer par la rue du Duc d'Aumale est de desservir les habitants après la rue Général Baratier (donc 2ème partie de la rue du Duc d'Aumale et rue Francis Garnier). Si le trame passe par la rue du Maréchal Valée et que la rue Kergoat n'est pas désservie pour les étudiants, quel est l'intérêt? Autant passer par l'Avenue Le Gorgeu et l'Avenue de Tarente.

    3. Les piétons de la rue du Duc d'Aumale circulent quasiment tous coté des maisons Castors (coté droit dans le sens descendant de la rue) : normal ils choisissent le côté le plus ensoleillée de la rue. Or d'après la vue en coupe, c'est le côté où les voitures vont circuler et c'est le côté où le trottoir est le plus étroit. C'est bien dommage.
    Que la rue du Duc d'Aumale soit en sens unique dans le sens descendant c'est une bonne chose, mais où vont circuler les vélos? Sur le trottoir dans les 2 sens? Sur les voies de tramway? Sur la voie des voitures?
    Sachant que les voitures roulent vites dans cette rue, si on ajoute les vélos et piétons, l'entrée et la sortie des voitures des maisons castors risquent d'être dangereux. Pour l'instant les voitures se déportent sur l'autre voie.

    4. Entièrement d'accord avec la mise en place de navettes pour faire des jonctions avec Le Relecq Kerhuon, Plougastel.

    5. Je trouve dommage que le parc des expositions ne soit pas desservi. L’hôpital de la cavale est pourtant proche du parc des expositions. Le lien avec les communes du nord de la métropole aurait pu se faire à cet endroit. Ou alors mettre en place des navettes.

  • Posté le 14 octobre 2021 à 03h39 - Xavier J.

    2 remarques concernant le tramway :

    Pour l'arrêt Foch. Il me semble important de désenclaver le collège/lycée/prépa Ste Anne dont l'accès piéton le long de la rue la Motte Picquet est saturé aux heures de pointe.
    Un accès piéton direct entre la station Foch et l'entrée du collège pourrait passer entre la piscine et le stade Foch et traverser ensuite l'avenue La Motte-Picquet avec un feu pour piéton ou même une passerelle aérienne puisque le dénivelé s'y prête.

    Pour l'arrêt patinoire, il devrait être mieux relié à l'avenue Victor le Gorgeu. Une trouée piétonne plus explicite, verte et agréable devrait être effectuée entre l'avenue le Gorgeu et l'arrêt au niveau de la mairie de quartier ce qui permettrait de mieux relier les immeubles de la rue de Champagne.

  • Posté le 14 octobre 2021 à 01h34 - Louis L.

    Bonjour,

    Voici quelques idées :

    1) Pour mieux connecter les habitants et habitantes de la commune de Gouesnou à Brest et au pôle d'échange de Kergaradec, il serait bon de permettre aux usagers de monter/descendre à Gouesnou avec le car régional pour le tronçon Gouesnou-Brest. J'invite donc les élus de BM à prendre contact avec le conseil régional de Bretagne pour mutualiser les services. Cela a été réalisé à Bécherel dans le 35, commune desservie par un car région, et bus de la métropole. C'est tout à fait possible, même si la complexité du mille-feuilles administratif peut paraître lourde.

    2) Mettre beaucoup plus de vélos en libre service à la gare de Brest, en raison du nombre de places limitées pour le vélo dans le Ter. Cela permettrait aux vélostaffeurs.ses de ne pas espérer trouver une place pour leur vélo dans le train.

    3) Etudier un système pour qu'il soit impossible de verrouiller les box de stockage de vélos lorsqu'ils sont vides. Il y a quelques mois, environ 1 box sur 5 était vide, mais verrouillé. Cela peut également être résolu en augmentant le nombre de vélos en libre service, et/ou le nombre de boxs.

    4) Si les parkings des pôles d'échanges doivent être éclairés. Mettre en place un système de détecteur de présence afin d'éclairer uniquement lorsque cela est utile, et éteindre les lumières sinon. Il y a un compromis à trouver, et arrangeant toutes les parties : entre les personnes se sentant peu rassurées par la pénombre sur les parkings (ce que je comprends), et celles désireuses de voir les étoiles.

    5) Ajouter des stations de vélos en libre service à proximité de chaque arrêt de car régional pour faciliter la multimodalité. Exemple : Une personne venant de la côte Nord, travaillant en zone industrielle de Kergaradec, le car s'arrête au pôle d'échange de Kerga, mais dépose trop loin de l'ensemble des entreprises. Le vélo permettrait de parcourir les derniers kilomètres sans contraintes. Cela devrait être généralisé à la majeure partie des zones fréquentées de Brest.

    6) De nombreuses personnes dans les témoignages semblent sensibles à la durée d'un trajet en transport en commun. Pourquoi ne pas instaurer des lignes directes, et des lignes desservants tous les arrêts, tout en gardant de bonnees fréquences pour une ligne non directe.

    7) Ne pas laisser Amazon installer des dépôts sur les pôles d'échange, comme cela avait été suggéré à la réunion d'échange à Gouesnou. Pourquoi favoriser l'implantation d'une entreprise détruisant des emplois ?

    8) Mettre en place des pistes cyclables continues le long de la voie du tramway. Profiter des travaux d'aménagement de la voirie pour :
    - ne plus avoir de pistes cyclables en plein milieu du trottoir comme devant la faculté de lettres, le pont Robert Schumann.
    - Séparer les voies de bus et les pistes cyclables. A vélo on peut bloquer un bus bondé si on avance lentement.

    9) Réaliser des campagnes de communication pour le site de la région : Ouestgo pour le covoiturage, malheureusement trop peu connu.

    10) Ne pas oublier d'ajouter de nombreuses places de stationnement pour les personnes à mobilité réduite.

    11) Ne pas utiliser des bancs empêchants les sans-abris de s'allonger dans les stations de tram. (avec la barre en métal au milieu de l'assise).

    12) Entièrement d'accord avec la mise en place de navettes traversant la rade Brest pour joindre par exemple : Plougastel au technopôle.

    13) Faire en sorte que les arrêts de trams soient couverts, et spacieux. A Brest, il peut pleuvoir.

    Merci pour la mise en place de cette concertation.

  • Posté le 12 octobre 2021 à 21h27 - Martin S.

    Quelques suggestions / axes d'amélioration sur le secteur centre ville:

    Secteur gare :
    - Mise en valeur du Rond Point Henri Rol Tanguy

    - Mise en valeur de la placette devant l'ex brasserie Cap Horn

    Secteur Clemenceau :
    - Futur station Clemenceau mal située. Il est préférable de la place devant le Quartz ou le cinéma Liberté qui sont les deux équipements important du Boulevard Clemenceau

    - Pietonnisation début de la rue Branda (devant le Vauban). Point très positif.

    - Pourquoi la voie du tram sera opposée au Quartz et au cinéma? Attention, gros flux de piétons qui devront traverser la chaussée puis la voie cyclable pour atteindre ces deux équipements en sortant du tram.

    Secteur liberté :
    - 3 stations dans le secteur Liberté (station 1ere ligne de tram / station Clémenceau pour la 2e ligne de tram / Station BHNS parallèle à la station de la 1ère ligne). Attention aux flux de piétions pour les correspondances entre ces 3 stations.

    - Favorable à la suppression de la rue à sens unique passant devant les Enfants de Dialogues / Pub Petite Poésie. Cette rue est actuellement très dangereuse aux heures de pointes avec le flux de piétons. La dangerosité risque de s’aggraver avec les deux nouvelles lignes.

    - Créer placette (pétionnisation) du secteur Liberté coté Kebab Escale / Restaurant Mont Liban.

    Secteur Foch :
    - Envisager le ravalement de la piscine Foch et du mur de l'Hopital Morvan (effet prison actuellement)

    - Réfléchir à l'ouverture de l’îlot Hopital Morvan sur la ville

    - Envisager un parking vélo géant sur le terrain vague entre le gymnase Foch et l'UBO

    - Mise en valeur de l'espace vert entre le SDIS et la place l'Albert 1er

    - Réfléchir à un axe piéton entre St Anne et la future station de tram Foch

    - Réfléchir à un axe piéton entre l'Harteloire et la future station Hopital Morvan/UBO

    Secteur Glasgow (BHNS):
    - Pas de piste cyclable sur voie dédiée rue de Glasgow ?

    - Mise en valeur de la placette actuelle entre la rue de Glasgow et la rue Felix le Dantec

    Secteur Donnart (BHNS):
    - Il est préférable de placer la station de BHNS en face de la future résidence sénior ou en face du PL Guerin

  • Posté le 12 octobre 2021 à 16h41 - Gwendolyne B.

    1. Points positifs et négatifs
    + : ouverture du réseau de transport ; moins de voitures car utilisation des transports et donc moins de pollution
    - : voies à sens uniques; perte de temps dans les changements de transports ; moins de places de parking

    2. Espace public
    - abris bus plus grands et plus protecteurs de la pluie et du vent--> abris vitrés, fermés, éclairés ( SÉCURITÉ)
    - bancs en plastique recyclé (pas froid et sèche rapidement)
    - mettre une lumière peu agressive le matin et le soir
    - plus de poubelles ( tri) + pour les cigarettes ( = entreprise Mego )
    - mettre des distributeurs ( eau et nourriture)
    - mettre de la vraie végétation

    3. Ameliorer le voyage
    - pôle d'échange multimodal : parking sécurisé à proximité et gratuit ; un bon affichage de l'heure et des infos ; petits espaces verts pour l'attente ; boîtes à livres
    - transport : prises pour charger ; compartiments pour bagages à main sous le siège ; banquettes au lieu de sièges ; avoir une meilleur ergonomie des sièges (plus d'espace) ; mettre plus de bornes à tickets dans les bus pour éviter les encombrements
    - station : arrêts de bus bien fermés ( sécurité) ; espaces verts ; station centrale aux 2 trams au lieu d'une pour chaque, pour gagner de l'espace

  • Posté le 10 octobre 2021 à 23h32 - Philippe G.

    Je souhaite faire part de ma vive désapprobation du tracé dit « variante Gascogne».

    En effet celui-ci va fortement impacter les habitants du groupe d’immeuble de la rue de Lesneven (3 immeubles, une centaine de logements):
    - Cela va entrainer la perte d'un grand nombre de places de parking résidentiel et risque de rendre le stationnement devant les immeubles totalement anarchique.
    - Le déplacement de la route d’accès va considérablement détériorer l’environnement visuel de nombreux occupants du N°8 de la rue.
    - La station de tramway serait beaucoup trop proche des balcons des occupants du N°4 de la rue.
    - De nombreux espaces verts qui rendent la vie agréable dans cette rue seront perdus.
    Tout ceci va fortement détériorer la qualité de vie des habitants de la rue de Lesneven.

    Des aménagements du tracé sont possibles pour épargner les habitants de la rue de Lesneven. Par exemple :
    - Si le tramway descend l’avenue de Provence de l’autre côté de l’avenue.
    - Si le tracé du tramway part en biais depuis la pharmacie Thoraval pour rejoindre l’avenue de Provence le plus près possible du carrefour avec l’avenue de Fougère.
    Cela permettrai d’adoucir les virages du tram au niveau du carrefour Provence-Fougère tout en préservant les habitants de la rue de Lesneven en évitant le tracé dit « variante Gascogne ».

  • Posté le 10 octobre 2021 à 17h01 - Anne Francoise C.

    Plusieurs suggestions:
    -renforcer le nombre de bus desservant la ligne 16, notamment vers le Forestou, où il n'existe qu'une seule ligne de desserte avec peu de bus dans l'heure. Ou bien modifier la desserte de la ligne 3 vers le Bd Gambetta après le pont du Forestou.
    -pourquoi ne pas prolonger la ligne de tramway vers le technopôle de Plouzané dans un sens, et vers l'autre sens la prolonger jusqu'à l'aéroport de Guipavas? Dans les 2 cas, pas assez bus ou navettes au terminus. D'où utilisation de la voiture car trajet trop long depuis le centre de Brest
    -enfin pourquoi ne pas développer le batobus depuis le port de commerce de Brest jusqu'à la presqu'île de Plougastel et celle de Crozon ou encore jusqu'à Plouzané? La route serait moins encombrée...

  • Posté le 07 octobre 2021 à 11h08 - Sylvie R.

    J'ai participé au 1er atelier sur le BHNS et nous avons été plusieurs à évoquer notre scepticisme (voire opposition) sur la nécessité de créer un PEM à Kertatupage.
    En réfléchissant après l'atelier, il m'est venu une autre idée:
    un parking (vide le WE et vacances) existe déjà à Kerichen, de l'autre côté du PEM envisagé; pourquoi ne pas mutualiser cet espace pour faire un parking silo (qui peut être végétalisé).
    La surface ainsi préservé à Kertatupage pourrait ainsi être utilisé pour le sport ou des jeux et rendre cet environnement plus agréable.
    En outre, je réitère l'idée de faire des accès piétons et vélo à cette plate forme à partir du rond point de Kertatupage et petit Kerzu (derrière Vauban)
    L'accès par la rue de Kerichen a été coupé par l'agrandissement de Vauban et c'est bien dommage.

  • Posté le 06 octobre 2021 à 18h55 - Mael T.

    Bonjour,

    Il me semble essentiel que la nouvelle ligne de tram aille jusqu'au Questel.

    Outre les nombreux commerces du haut de l'hôpital, il y a évidemment la desserte de la Cavale Blanche, ainsi que Mesnos.

    Mais c'est aussi en rapprochant le tram des nombreux parkings de l'hôpital qu'on attire les automobilistes de Guilers, Saint-Renan, pour réduire le nombre de voitures en ville.

    Cordialement,

    Maël

  • Posté le 06 octobre 2021 à 15h03 - Matthieu T.

    Il y a encore des efforts à faire pour mieux séparer les flux d'usagers, notamment les cyclistes et les voitures. Sur le pont Schumann, la vue en coupe fait penser à une bande cyclable sans séparation physique avec les voies voitures. On ne rendra pas le vélo plus agréable si on persiste à le laisser vulnérable au moindre écart de conduite des automobilistes.

    Rue du duc d'Aumale, c'est pire, les vélos sont hors champ, c'est contraire à la loi (article L228-2 du code de l'environnement : si on refait tout à neuf, on doit prévoir un aménagement dédié aux cyclistes).

    Bon point, je note que sur tout le tracé, les arbres et le terre-plein vert du boulevard le Gorgeu sont conservés. Y aura-t-il du gazon entre les rails, ou un anachronique béton ?

    Par contre, quitte à monter des caténaires partout, pourquoi ne pas investir dans une flotte de bus / trolley, qui peuvent passer à l'électrique en empruntant les voies du tram, et repasser au thermique ensuite ? Comme... à Brest avant la guerre :)

  • Posté le 05 octobre 2021 à 19h02 - Thomas L.

    La seconde ligne de tram est d'une importance capitale, à la fois pour faciliter l'accès au centre-ville par les habitants de Bellevue, mais aussi celui de la fac et de l’hôpital de la Cavale Blanche par tous. Quelques points toutefois :

    * Pour commencer, je valide le choix du tramway plutôt que celui du BHNS dans le cas de l'axe Gare-Bellevue-Cavale Blanche car, bien que coûtant plus cher à l'achat, le rendement d'une rame de tramway se faisant sur au moins 10 ans de plus que celui d'un BHNS, le remboursement du prêt coute moins cher au contribuable mois après mois même si le coût d'achat est plus élevé initialement.
    * Ensuite, comme précisé par d'autres, je pense qu'amener le terminus de la ligne B jusqu'au Questel est important, à la fois pour desservir une partie du quartier de la Cavale Blanche, mais aussi les établissements scolaires à proximité comme celui de l'Amiral Ronarc'h ou bien encore la zone d'activité médicale du Questel et le centre équestre.
    * Le choix de faire pénétrer la ligne dans l'emprise de la gare SNCF pour le terminus au centre-ville est important car il permet une potentielle connexion au réseau de train et donc une possible évolution (même partielle) de la ligne B vers une liaison train-tram vers le Relecq-Kerhuon, Landerneau et d'autres gares à l'est de la métropole (je sais toutefois que ce n'est pas à l'ordre du jour car les rames coûteraient bien plus chères).
    * Tout en parlant de train-tram, je pense qu'il est important de prévoir une hypothétique évolution future du réseau vers les communes au nord de la métropole par le carrefour des quatre-vents et la D5 en direction de Guilers. Pour cela il faudrait créer dès à présent un aiguillage entre l'arrêt Bourbonnais et le PEM à proximité afin qu'une hypothétique extension puisse rejoindre l'avenue Le Gorgeu à son carrefour avec l'avenue de Provence.

    Concernant le BHNS, je pense qu'il est important de faire circuler le bus en boucle au niveau de Lambézellec afin de desservir le CDAS sur la place de Bretagne. Petite question concernant le nombre de voitures par rame : 2 comme à Pau, Nantes ou Rennes, ou 3 comme à Metz ?

  • Posté le 02 octobre 2021 à 17h45 - Marie Françoise T.

    Nous souhaitons que le tram arrive au Questel pour plusieurs raisons :
    -Une station Questel touchera le lycée Amiral Ronarc'h (scolaires, étudiants et personnels), les écoles Louise Michel et Le Questel
    -la Cavale blanche est un quartier vieillissant dont les habitants auront ainsi moins de trajet à parcourir pour prendre le tram et arriver en ville
    -la station desservira aussi le quartier de Mesnos ( les habitants peuvent emprunter le chemin créé récemment qui débouche sur la véloroute Tanguy-Prigent)

    Et différer la création de cette station dans le temps aurait sans doute un coût plus important au final

    Et puis l'urgence climatique c'est maintenant.

  • Posté le 01 octobre 2021 à 18h32 - olivier m.

    Je souhaite apporter mon retour d'expérience concernant l'utilisation de la ligne de Tram n°1 afin d'éclairer mes remarques et questions.

    J'habite proche de la place de la liberté et je travaille après la zone Ikea. J'ai utilisé le Tram pendant un an, avant de reprendre ma voiture. Pourquoi ? Je mettais 3 fois plus de temps pour faire le trajet avec le Tram qu'en voiture alors que ce dernier dispose d'une voie réservée. Ce que je note c'est que les arrêts de Tram sont beaucoup trop rapprochés ce qui l'empêche de proposer des trajets rapides.

    Qu'en est-il maintenant du projet concernant la ligne 2 du Tram ?
    - Je m'apercois que la même erreur va être faite : les arrêts sont trop rapprochés.
    - le trajet va utiliser des voies de circulation qui ont été refaite il y a peu !

    D'ou ma question pourquoi ne pas mettre en place une ligne de bus à haut niveau de service (BHNS) sur ce trajet, ce qui aura pour avantage de :
    - faire moins de bruit (car le Tram en fait beaucoup plus qu'un bus)
    - coutera moins cher car il n'y aura pas à ouvrir les voie de circulation
    - ne mettra pas les petits commerces en danger sur son trajet (on se souvient de la longueur des travaux concernant la ligne 1 du Tram et de la difficulté rencontrée par les commerçants à cette époque).

    Merci.

  • Posté le 25 septembre 2021 à 20h05 - Cédric S.

    Étant totalement en faveur de cette nouvelle ligne de tram, j'aimerais indiquer les quelques points qui me paraissent nécessaire à la meilleure insertion du tracé dans notre ville :

    1. Choisir l'option Questel afin de réellement desservir le quartier de la Cavale Blanche, et en particulier Mesnos (3 écoles maternelles et primaires, le plus grand complexe sportif de la ville). Situer la station au plus proche du carrefour Tanguy-Prigent permettrait de désengorger les abords du Lycée Amiral Ronarc'h qui sont réellement sur-fréquentés aux heures de pointes (je suis moi-même) un ancien élève.

    2. Il est dommage de ne pas avoir placé une station juste devant le parvis de la facultés de sciences, et d'avoir mis si loin les stations Lanrédec et Bouguen des facs de droit/eco/gestion. Desservir au mieux ces deux sites permettrait de réduire au maximum les flux de piétons aux heures de pointe qui, on le sait, ralentissent beaucoup la circulation sur l'Avenue le Gorgeu, et sont passablement dangereux tôt le matin en hiver...

    3. Créer de véritables pistes cyclables aller-retour sur le même côté, et éviter le mieux possible aux cyclistes de les faire changer de côté (c'est-à-dire pas comme la portion Porte de Plouzané-Fort Montbarrey).

    4. Restructurer le pont de la Villeneuve qui deviendra impraticable aux heures de pointes en proposant des voies piétonnes sur ses côtés comme sur le Pont de Recouvrance.

    5. Mettre en place un éclairage intelligent (vers le bas, détection de présence, LED) aux abords des stations, qui soit LED, pourquoi pas coloré la nuit (en mode cycle).

    6. Limiter les nuisances sonores, en particulier lors des virages serrés.

    -----

    6. Afin d'humaniser le tout, créer une charte graphique à la fois épurée mais reconnaissable (couleurs, motifs, champ lexical, dessins, etc) que l'on retrouverait aux stations, à leurs abords, et pourquoi pas dans les rames aussi.
    Il y a moyen d'arriver à raconter une histoire, et rendre notre tram unique.
    Les messages sonores sont aussi très importants car c'est ce que les usagers entendront au quotidien, il ne faut pas les négliger. Créer un court jingle pour chaque station, en lien avec elle (pourquoi pas des bruits blancs rappelant les chevaux pour le Questel? etc), serait super. Conserver aussi la prononciation par des voies humaines, masculine ou féminine en fonction de la marée montante ou descendante, avec un débit et une intonation variant à chaque fois.

  • Posté le 24 septembre 2021 à 17h43 - Françoise J.

    Habitant le quartier de la Cavale Blanche, un arrêt au niveau du Questel serait un plus pour nous mais aussi pour les élèves professeurs et tout le personnel du lycée Amiral Ronarc'h . Cela soulagerait surement le nombre de voiture circulant et stationnant aux abords du lycée.. Cette station favoriserait également le déplacement des personnes âgées du quartier.

  • Posté le 23 septembre 2021 à 21h27 - Matt P.

    Bien que n'étant pas de Plougastel (mais de Gouesnou, ce qui explique mon commentaire sur le PEM Carpont), je rejoins l'avis de la personne qui indique que faire s'arrêter le bus de Plougastel à Kerscao ne fait que rallonger le temps de parcours et dégrade l'intérêt du bus versus la voiture.
    Le PEM de Kerscao à la limite c'est pas mal si vous prévoyez de rabattre les bus sur le TER (halte à créer). Là on récupère un tps de trajet plus incitatif pour l'usager.
    Sinon, inutile...

  • Posté le 23 septembre 2021 à 21h21 - Matt P.

    Et pourquoi le parc relais Kerga ne fait pas le plein à votre avis (parmi d'autres raisons) ? Les places de parking sont trop loin de l'arrêt de tram.
    L'automobiliste lamda au chaud dans sa voiture a un peu la flemme de se garer à 200m de l'arrêt et de faire le trajet sous la flotte à 8h du mat en novembre.
    J'ajoute que l'abri de tram (acheté d'occaze à Montpellier à l'époque pour la petite histoire) est ouvert à tous les vents et toutes les gouttes d'eau.
    Pas hyper sexy pour faire changer les habitudes de l'automobiliste moyen...

  • Posté le 23 septembre 2021 à 21h04 - Matt P.

    Quel est l'intérêt du parking (PEM...) du Carpont à Gouesnou ?

    Vous pensez réellement que l'automobiliste en provenance du nord de l'agglo va stationner là, prendre le bus 15 qui passe toutes les 20/25 min, arriver à Porte de Gouesnou, puis prendre le tram?

    Autant se garer directement Porte de Gouesnou et avoir accès à bien plus de lignes.
    Le parc relais actuel de Kerga ne fait pas le plein, mais vous imaginez qu'en rajouter un nouveau 2 km plus au nord est utile...

    En revanche une voie de bus sur la route qui va de Gouesnou à Kerga semble plus utile pour augmenter la vitesse commerciale du bus aux heures de pointe (heures qui intéressent la clientèle). Bouchons actuellement le soir à cause du rétrécissement nouvellement créé

  • Posté le 23 septembre 2021 à 15h59 - Maryse L.

    J'avais décidé d'utiliser le bus à mon retour de congés pour me rendre de Plougastel au centre ville de Brest. Il s'avère que le temps de trajet, quand le bus est à l'heure ou qu'il n'est pas en panne, est deux fois supérieur à celui de la voiture.
    Je constate que, malgré des remarques que j'avais déjà formulée lors d'une précédente réunion sur les tracés, il est envisagé que le bus de Plougastel passe à Kerscao au Relecq-Kerhuon avant de reprendre la direction de Brest. Dans ce cas, étant donné l'encombrement du rond point à la sortie du pont de l'Iroise, je pense que seules les personnes n'ayant pas d'autres solutions prendront le bus. Si le nombre d'arrêts n'est pas réduit la durée du trajet sera quasiment doublée. Dans ce cas, il ne sert à rien de réaliser des PEM...
    Je pense que les personnes qui ont pensé ce nouveau tracé ne sont pas coutumières de cette ligne.
    Cordialement,

  • Posté le 22 septembre 2021 à 16h52 - sebastien m.

    bonjour,
    pourquoi construire un dépot au questel pour la ligne B sachant que le dépôt de la ligne A est a 3 km sans obstacle notoire (que des champs )?

    il passerait proche de la fontaine margot, un plus pour ce nouveau quartier.
    un seul dépôt pour les 2 lignes ne serait il pas économique sur le long termes ?
    une rame pourrait faire les 2 lignes.
    un seul centre technique aussi.
    lerci

  • Posté le 22 septembre 2021 à 14h10 - Yvon T.

    La CLCV qui a toujours été favorable à la première ligne du tram, s’est également prononcée en faveur de la seconde ligne du tram et de la ligne de de bus dite BHNS.

    Lors de la première réunion publique en 2019 et lors réunion du comité des partenaires du TCSP du 22 janvier 2021 elle est intervenue sur plusieurs points :

    1-Créer une station au Questel près du carrefour rue Mozart-boulevard Tanguy-Prigent. Pour la CLCV cette station est en effet indispensable pour les habitants de la Cavale Blanche et de Mesnos, mais aussi pour les lycéens, étudiants et personnels du lycée Amiral Ronarc’h. Le fait que le remisage du tram (c’est à dire le dépôt de nuit et la maintenance) se fasse au Questel montre à l’évidence que la station du Questel n’est pas un obstacle technique ou financier. Et cette station doit être faite de suite et non différée dans le temps.

    2-Restructurer le passage par le pont de Villeneuve
    Nous pensons que l’hypothèse d’un passage sur voies partagées posera problème à certaines heures de grande circulation (tôt le matin, vers midi et en fin d’après-midi) notamment pour les véhicules de santé fréquentant le CHRU (personnels, ambulances, pompiers, VSL, etc.).
    La CLCV s’est prononcée pour une restructuration du pont : deux voies pour les voitures, une voie aller retour pour les rails du tram et transfert des pistes cyclables et voie piétonne sur une nouvelle voie en encorbellement comme cela s’est fait pour le pont de Recouvrance.

    3-Conserver au maximum la végétation existante (arbres, arbustes) le long du tracé du tram et revégétaliser au maximum les nouveaux tracés. Le projet présenté lors de la réunion de lancement de la concertation à Bellevue est à cet égard très intéressant.

    4-Tout mettre en œuvre pour éviter les nuisances sonores et vibrations, notamment pour les immeubles les plus proches du tracé, ce qui veut dire prévoir des courbes les plus douces possibles

    5-Concernant les pistes cyclables, les aménager en aller retour sur la même piste et en évitant les ruptures dans leur tracé, leur donner plus de visibilité (couleur particulière) et prévoir les raccordements avec les pistes des quartiers traversés.

    En vous remerciant pour cette concertation engagée

  • Posté le 18 septembre 2021 à 13h49 - Jean P.

    Dans un contexte de 3000 milliards de dettes publiques il est permis de se poser les questions suivantes :
    - Quel est le stricte besoin de cette liaison,
    - Que peux t-on faire en divisant le prix par deux,
    - pouvez vous garantir qu’il y aura aucun dépassement du coût.
    - pouvez vous garantir de la fiabilité du système projeté.

  • Posté le 16 septembre 2021 à 12h04 - Isabelle L.

    Le projet de développement du tram est une excellente idée, mais il ne faut pas oublier les communes périphériques. Depuis plusieurs mois le service de bus s'est dégradé sur Plouzané : moins de bus, le temps de trajet s'allonge, surtout dans le sens Brest/Plouzané. Pour exemple, je termine à 13 h 30 certains jours, il me faut près d'1 h 10 pour rentrer chez moi, là où auparavant il en fallait 45 à 50 mn. L'arrêt Montbarey pour la ligne 10 a été déplacé de l'autre côté des voies, il était plus au calme lorsqu'il se trouvait du côté du parking relais, et il n'y avait qu'une voie à traverser en descendant du tram donc c'était moins dangereux. Plusieurs personnes de ma connaissance ne prennent plus les transports en commun à cause de l'allongement du trajet depuis l'installation du tram. On se croirait en banlieue parisienne. Auparavant, pour aller travailler en prenant le bus, il me fallait 25 à 35 mn, et autant pour le retour. Maintenant c'est au moins 45 mn à l'aller et entre 50 mn et 1 h 10 au retour. Sans parler des bus en mauvais état qui tombent souvent en panne, et des chauffeurs qui ne savent plus quel chemin prendre tant les trajets sont changés souvent. Remettez-nous des navettes plus fréquentes entre le bourg de Plouzané et Montbarey.

Vous aussi, donnez votre avis

Dernière mise à jour le :