Registre numérique

6 avis

  • Posté le 15 décembre 2019 à 10h33 - Jean Michel S.

    Observations formulées par Comité de sauvegarde de l'environnement de Saint Marc
    concernant le PPBE

    PPBE Page 25/26 : RD 165 classée en Priorité 3 : axes gênants en bordure desquels on estime une population comprise entre 20 et 100 personnes.
    Nous estimons une population de riverains supérieure à 100 personnes et donc sollicitons un classification en Priorité 2 dans la partie chapelle du Vieux Bourg jusqu'au Moulin Blanc
    La population a très nettement augmentée dans le périmetre de la ligne HT et en bordure immédiate de la RD165

    PPBE Page 28 : nouvel enrobé : Actions à la source
    Vous annoncez une réduction de bruit de 1 à 7 dbA) selon l'enrobé mis en place et la conjonction avec des réductions de vitesse en prenant pour exemple la RD 165 (route du Vieux Saint Marc) à Brest en relevant une réduction du bruit en façade des habitats de l'ordre de 4 à 5,5 db(A) le jour (entre 06h00 et 22h00 ) et de 5 à 6,5 db(A) la nuit 'entre 22n000 et 06h00)
    Nous doutons de ces relevés qui sont bien en deçà de l'avis des riverains de la RD165 car aucune explication ni de détail des relevés effectués : par temps de pluie, vents
    Notre association a réclamé régulièrement la communication de ces relevés de bruits au CG29 en vain.
    Les murs antibruit actuels sont insuffisants ; ils devraient être plus élevés et terminés par un plan incliné(voir dessin page 27)

    Annexes PPBE - Actions envisagées Page 7 : aucuns travaux planifiés
    • parmi les actions réalisées « Limitation de la vitesse réglementaire à 70 km/h sur tronçons de de la voie sur Brest »
    Information fausse : la limitation de vitesse à 70km/h n'est effective que sur une petite portion (entre rond point des foulques et station Total), là ou il n’y a pas de riverains !)
    Nous demandons la limité de vitesse à 70km/h entre le rond point des foulques et le Moulin Blanc pour les voitures et 50 km/h pour les camions
    Nous demandons un contrôle régulier des vitesses de jour et également de nuit

  • Posté le 11 décembre 2019 à 11h58 - Michel R.

    A la lecture du document on voit (on s'en doutait un peu !) que l'essentiel de la nuisance sonore vient de la circulation automobile. Or que propose-t-on ? D'attaquer le problème à la racine en décourageant celle-ci ? D'appliquer le principe pollueur-payeur ? Que nenni ! On propose d'améliorer les revêtements, d'améliorer la fluidité du trafic, bref de faciliter, autrement dit d'encourager, la circulation automobile, donc l'augmentation du bruit. Et accessoirement de faire payer aux victimes elles mêmes la mise en place d'une isolation phonique.

    Rappelons que 50% des déplacements sont compris entre 1 et 10 km et peuvent donc se faire avec un moyen de transport parfaitement silencieux, non polluant, bon pour la santé, efficace et bon marché (vous avez trouvé ?). Quant aux déplacements inférieurs à 1 km, qui constituent, en ville, une grande part du reste, ils peuvent se faire avec un mode de déplacement encore plus silencieux et bon marché, même s'il est moins rapide.

  • Posté le 24 octobre 2019 à 09h27 - Nicole J.

    Enfin ,un intérêt officiel pour lutter contre les nuisances sonores de toutes sortes ! Problème majeur de santé publique ! Beaucoup de théorie ,beaucoup de travail avec une pratique qui concerne chacun ex: respect de la vitesse à 30km/h !
    Dans ce que j’ai lu ,je n’ai pas vu soulever le problème de nuisances provenant d’installations commerciales ,souvent sans autorisation ni contrôle ,de climatisation ,de ventilation ,d’extraction d’air ,de compresseurs ....le choix est vaste , je pense aussi à la modernisation d’appareils professionnels types boulangers ,pâtissiers dans des locaux anciens non isolés et sans doute pas adaptes à recevoir ce matériel . Si les fenêtres arrivent maintenant à protéger de l'extérieur ,il faut soulever l’effet pervers de celles ci , le renforcement des bruits intérieurs .
    Il serait souhaitable que les riverains déjà surexposés au trafic routier n’aient pas en plus un arrêt de bus sous leurs fenêtres

  • Posté le 23 octobre 2019 à 18h00 - Philippe S.

    Quand on parle de bruit en centre ville, il faudrait aussi vérifier le niveau sonore des pots d'échappement des 2 roues qui circulent dans nos rues...

  • Posté le 23 octobre 2019 à 17h58 - Philippe S.

    Je trouve que les zones 30 qui viennent de voir le jour au centre ville sont une bonne avancée pour limiter le bruit. Mais... les voitures vont elles bien à 30 km/h ? Pourquoi ne pas libérer les données de vitesse sur le portail de l'information géographique.

  • Posté le 23 octobre 2019 à 15h30 - Nicolas S.

    Je souhaite vous interpeller sur le secreur baradozic et bois de sapin qui est inscrit sur les cadastre et plans comme secteur a forte nuisances sonores. Sur la carte actuelle sur 24h cela est assez intense mais selon mes mesures aux heures de fort trafic matin et soir les niveaux sonores sont au dessus des normes d impact sur la santé. Le trafic s intensifie chaque année et il a été acté dans le plu un total de plus de 400 logements previsible sans compter tout ce qui a été construit avec une forte densité et le sentier littoral. Le tronçon de sorti sous le rond point et l entree du pont est particulièrement un problème car la route remonte au niveau des habitations avec une caisse de résonance et tres variable en fonction du vent. Il serait donc logique de prévoir un mur antibruit sur cette zone en forte expansion pour les riverains et promeneurs.

Dernière mise à jour le :