Economie

Projet alimentaire métropolitain

Les consommateurs souhaitent disposer d'une alimentation saine, sûre, de qualité, de proximité et accessible financièrement. Pour y contribuer, Brest métropole engage aujourd'hui l'élaboration d'un Projet alimentaire métropolitain.
L'élaboration du projet en est dans sa dernière phase, il passe au Conseil de métropole le 29 mars prochain.

Avancement du projet

  1. Recueil des attentes

  2. Ateliers publics

  3. Rédaction du plan d'action

  4. état actuel

    Consultation du public

  5. Validation du Projet alimentaire

Historique du projet

Concertation en cours

Type : Non réglementée

Adresse : Situer le projet

Porteur de la concertation : Brest Métropole

Présentation du projet

Brest métropole engage l’élaboration d’un Projet alimentaire métropolitain. Son action a été distinguée par le ministère de l’Agriculture et l’Ademe et elle est lauréate du dernier appel à projets du Programme national pour l’alimentation (PNA).
Pourquoi ce projet ?

  • pour répondre à une aspiration sociétale forte et croissante, à savoir se nourrir d’une alimentation saine, sûre, de qualité, traçable, de proximité et accessible financièrement;
  • parce que les politiques territoriales et les compétences en lien avec l’alimentation des populations constituent des leviers importants (restauration collective, éducation à la santé, aménagement urbain et foncier agricole, lutte contre le gaspillage, nouvelles filières économiques …) et que ces politiques s’inscrivent dans les grands enjeux pour notre territoire : l’emploi, l’aménagement des espaces ruraux, la préservation du capital productif des espaces naturels, la qualité de l’eau, le maintien de la biodiversité, la lutte contre le réchauffement climatique…

Rapprocher les acteurs 

Les projets alimentaires territoriaux visent à rapprocher les producteurs, les transformateurs, les distributeurs, les collectivités territoriales et les consommateurs et à développer l'agriculture sur les territoires et la qualité de l'alimentation.
Le Projet alimentaire métropolitain est porté par de multiples initiatives déjà à l’œuvre : jardins partagés, cellule foncière, 50% de produits bio dans les restaurants scolaires à Brest… ou en devenir : projet de halles gourmandes, lancement d’un supermarché coopératif… Il a pour ambition de prendre en compte l’ensemble des dimensions de l’alimentation sur le territoire métropolitain.


Le projet alimentaire s’articule autour de trois lignes directrices :

  • lien avec les partenaires publics travaillant sur l’alimentation : Pays de Brest, Pays du Centre Ouest Bretagne, Département du Finistère, Région Bretagne ;
  • participation citoyenne multiforme ;
  • usages innovants du numérique.

La consultation relancée avant un vote au Conseil

Le projet alimentaire arrive dans sa dernière phase d’élaboration, il est proposé au vote du Conseil de métropole le 29 mars prochain. Comme prévu initialement, une consultation a été relancée du 15 février au 5 mars  2021,  pour permettre au public de donner son avis sur le projet de plan d'actions.

La co-construction au cœur du projet : plus de 400 propositions recueillies

Forte de son expérience en matière de consultation citoyenne et de l’existence « d’événements alimentaires » populaires, Brest métropole a souhaité associer les acteurs externes (citoyens, entreprises, associations …) à la co-construction de la stratégie alimentaire. Des outils, adaptés au public visé, ont été mis en place pour s’assurer d’un débat de qualité et créatif sur la question alimentaire, avec le soutien d’un organisme indépendant : l’association « Aux Gouts du Jour ».

Le Projet alimentaire métropolitain a été présent sur plus d’une dizaine d’évènements ou temps forts pour recueillir les expressions des habitants :

  • 28 mai 2019 : Ateliers de coproduction lors de la réunion plénière de la coordination des associations d'aide alimentaire
  • 5 juin 2019 : Préfiguration d'un réseau autour des problématiques de restauration collective (communes, CHRU ...)
  • mai-juin : Enquête sur les lieux d'approvisionnement
  • 7 juillet 2019 : Pique-nique insolite aux Capucins (consultation Mieux manger c’est quoi pour vous ?)
  • 17 sept - 15 octobre 2019 : Mise en ligne d'une consultation citoyenne sur le site jeparticipe.brest.fr
  • 5 octobre 2019 : 40 ans du marché bio de Kerinou (présentation du Projet alimentaire métropolitain, stand Projet alimentaire / promotion enquête)
  • 8 octobre 2019 : Forum de l'économie (atelier Mieux manger : les attentes des consommateurs changent - intervenants : Chambre agriculture, MAB29, représentants distributeurs et transformateurs)
  • 8 octobre 2019 : Forum de l'économie (micro-trottoir " l'alimentation facteur de développement pour le territoire ?")
  • 12 octobre 2019 : Festival de la soupe (animation sur le thème de l'alimentation, promotion enquête)         
  • 16 novembre 2019 : Village Climat Déclic (atelier citoyen sur premières pistes d'action – vote du public sur les thèmes des actions)
  • 25 novembre 2019 : Semaine / lundi de la santé (questionnaire orienté santé, auprès du public de la conférence inaugurale)

Les propositions recueillies peuvent être organisées en plusieurs grands thèmes :

  • Renouveler et renforcer l'aide alimentaire et l’accessibilité pour tous à une alimentation de qualité
  • Mettre en œuvre un système diversifié d'information et de sensibilisation à l'alimentation durable
  • Développer une restauration collective exemplaire
  • Développer l'agriculture urbaine
  • Réduire les gaspillages et les impacts environnementaux
  • Soutenir les initiatives économiques et de gestion du foncier agricole pour l'alimentation durable, favoriser un réseau diversifié de lieux d'approvisionnement
  • Affirmer Brest métropole comme destination du manger sain et durable
  • Partager les objectifs et les enjeux du Projet alimentaire avec les territoires partenaires

Consultez le projet de plan d'actions (PDF - 600 Ko)

Les avis et réactions

  • Posté le 03 mars 2021 à 09h44 - Philip .

    Bonjour,
    Cette démarche de projet alimentaire territorial à l'échelle de la métropole est à saluer, et semble une évidence à mettre en place au regard des enjeux de qualité de la nourriture, de santé, d'environnement, d'agriculture... Un petit bémol simplement dans ce qui ressort des documents à ce jour: la démarche semble très centrée sur la ville de Brest et ne pas assez "embarquer" les autres communes de la métropole, notamment pour ce qui concerne les actions en lien avec les écoles (dans le plan d'action, ne sont citées que les écoles de la ville de Brest la plupart du temps, pourtant plusieurs autres communes ont plus de retard ne serait-ce que dans l'application de la loi egalim). Le projet devrait pouvoir complètement intégrer l'ensemble des communes de la métropole et créer davantage de liens justement sur cet enjeu d'un projet alimentaire territorial.

  • Posté le 15 février 2021 à 14h14 - Hélou .

    Dans le chapitre "développer l'agriculture urbaine" :
    S'agissant des jardins privés qui offrent un très grand potentiel de production alimentaire en situation urbaine,
    1- Inciter les habitants à mettre en place un petit potager dans leur propre jardin.
    2-Favoriser la mise en relation de propriétaires de jardins et de personnes souhaitant cultiver une parcelle potagère.
    3-inciter les jardiniers à produire leurs graines, favoriser les échanges de graines par la mise
    en réseau de ceux ci.
    4-Encourager les habitants à faire un pas vers l'autonomie alimentaire.

Contact

Projet alimentaire métropolitain

Adresse : Brest métropole
24 rue Coat-ar-Guéven
Brest 29200