Déplacement

Révision du schéma directeur vélo de Brest métropole

Le schéma directeur vélo de Brest métropole adopté en 2010 est en cours de révision. Dans ce cadre, la seconde étape de consultation du public démarre en juin et se prolonge jusqu'au 31 août, pour une présentation à l'automne 2019.

Avancement du projet

  1. Recueil des attentes

  2. Synthèse des attentes

  3. Rédaction du schéma

  4. Restitution et concertation

  5. Validation du schéma

Historique du projet

Concertation en cours

Type : Consultation du public

Adresse : Situer le projet

Porteur de la concertation : Brest métropole

Présentation du projet

Brest métropole s’est dotée en 2010 d’un Schéma Directeur Vélo qui définit les objectifs et grandes lignes de sa politique cyclable. Voir document en téléchargement.

Depuis 2010, le réseau cyclable s’est fortement étoffé (84 km de nouveaux itinéraires, 172 km d’itinéraires fléchés…), de nouveaux services ont été mis en place (location de vélos auprès de Bibus, mise en place de parkings vélos sécurisés aux terminus du tramway ou à la gare)…

La part modale du vélo est aujourd’hui voisine de 1,5%. Même si celle-ci a doublé en 15 ans, elle est en deçà de l’objectif affiché dans le Plan Climat Air Energie Territorial : 4% à l’horizon 2025.

Il est donc aujourd’hui nécessaire d’impulser une nouvelle dynamique à la politique cyclable de la métropole ; c’est l’objet du nouveau schéma qui se construit progressivement selon 4 phases : voir tableau.

Fruit de l’évaluation du schéma directeur vélo de 2010 (phase 1) et d’une large concertation avec les usagères et usagers du vélo, entre septembre 2018 et mars 2019 (phase 2) afin de recueillir les attentes de chacun, la version provisoire de ce schéma est aujourd’hui de nouveau soumise à concertation.

Pour finaliser le document, nous avons besoin de vos commentaires, suggestions, critiques… avant le 31 août. Elles seront analysées et exploitées pour rédiger, à partir de septembre, la version définitive du schéma 2019-2025 qui sera adoptée en décembre.

La version provisoire du schéma 2019-2025 (voir document en téléchargement) s’appuie sur un plan d’actions planifié, pragmatique, réaliste, opérationnel, et hiérarchisé avec une échéance 2025 volontairement courte pour favoriser le dynamisme des actions, et se caler sur le calendrier de mise en œuvre de l’OAP Déplacements et du Plan Climat.

A travers ce schéma, il s’agit également d’intégrer les grands projets à venir, en particulier dans le domaine des Transports Publics (2ième ligne de tramway, Bus à Haut Niveau de Service, liaisons rapides vers les communes…) et les possibilités offertes par la nouvelle délégation de service public Mobilité Durable du réseau Bibus (Intermodalité, développement de la flotte de VAE en location).

Les étapes du projet

  • Phase 1 / Diagnostic
    Bilan schéma 2010
    Analyse d’accidentologie des cyclistes
    Exploitation de l’enquête ménages déplacements
  • Phase 2 / Consultation
    Recueil des attentes
  • Phase 3 / Analyse de faisabilité
  • Phase 4 / Concertation
    Finalisation du document
  • Phase 5 / Adoption

 

Les aménagements cyclables sur la métropole

Les avis et réactions

  • Posté le 24 juin 2019 à 11h30 - Fevrier .

    Bonjour,
    Il manque des stationnements pour vélo autour de la place Wilson et du square de la Tour d'Auvergne.
    Il manque également une piste cyclable avenue Foch au niveau de la bibliothèque d'étude juste à la fin de la voie de bus quand on arrive au rond-point de l'entrée de l'hôpital Morvan.

    La piste cyclable Rue Francis Poulenc n'est pas adaptée aux vélos dans les 2 sens.
    En effet, la largeur de la rue a été diminuée afin de créer des stationnements côté droit et la piste cyclable est utilisée pour les vélos dans les 2 sens alors que c'est une rue à sens unique ! J'ai vécu une situation délicate d'une voiture qui me doublait et d'un vélo qui venait en face ! Pour ma part je n'emprunte jamais à vélo cette rue dans le sens contraire des voitures. Je me sens beaucoup plus en sécurité dans la rue parallèle qui est la rue Claude Debussy !

  • Posté le 22 juin 2019 à 13h06 - Salaun .

    "Brest a été pensée pour les voitures."nous dit Yohann Nedelec;certes mais ensuite on l a réinventée pour le tram et c est dommage qu à ce moment les aménagements vélos n aient pas été imaginés! Un axe siam/jaures où le vélo n est pas le bienvenu,aucune signalétique. Sur le bd Gambetta On ne comprend pas bien où est la place du vélo. ..Sur la route?le trottoir ? Comme pas de signalétique claire,les piétons râlent et les bus également...C est finalement en zone industrielle qu on circule le mieux.

  • Posté le 22 juin 2019 à 12h02 - HAUGUEK .

    Bonjour,

    Je vais travailler tous les jours en vélo depuis 3 ans et je dois avouer que ce n'est pas facile tous les jours...
    - Beaucoup d'automobilistes considèrent les pistes cyclables comme des arrêts minutes (certainement car les places dites "arrêt minute" sont squattées à la journée comme rue St Marc au niveau de la crèche graines de soleil, que fait la police ?). Le fait est que je me retrouve à devoir faire des zig zag sur la route pour retrouver la piste cyclable.
    - Des pistes cyclable qui s’arrêtent au milieu de la route pour laisser la place à des places de parking (rue Jules Lesven).
    - Des ronds points dangereux avec des aménagement cyclables très mal pensés, je pense notamment au rond point de Kertatupage où il est dangereux de retrouver la route après le rond point si on suit la piste piéton/vélo.
    - Des conducteurs de voiture qui s'en fichent à peu près de frôler un vélo ou de lui refuser une priorité (heureusement qu'il y a des automobilistes sympathiques et civiques).

    Brest se prêterait bien à une circulation à vélo si des aménagements digne de ce nom étaient mis en place. Des demi-piste cyclables et un certain laxisme sur les incivilités répétées d'une minorité d'automobilistes ne font qui ruines les efforts de la municipalité pour faire de Brest une ville qui aime ses cyclistes.

  • Posté le 21 juin 2019 à 14h30 - BOUDINOT .

    Pour le vélo loisir, il serai agréable d'avoir un espace protégé entre le RP de G PLANTE et la petite route qui se dirige vers KERVAO, Aéroport etc, idem entre GOUESNOU et le RP de la station tram entrée de LECLERC, il y a une piste cyclable pour aller sens Leclerc Gouesnou, mais en sen contraire elle est fermée par des plots en béton séparateurs.

  • Posté le 21 juin 2019 à 13h18 - Lunven .

    A quand la connexion Guilers-Trinité? notamment pour les guileriens qui travaillent au technopole ou dans la base navale...

  • Posté le 21 juin 2019 à 11h04 - BALLESTER .

    Les râteliers au sol dans lesquels on met la roue du vélo ne sont pas des parking à vélo sécurisés car ils ne permettent pas d'attacher le cadre de son vélo au râtelier, mais seulement la roue. C'est le meilleur moyen de se faire voler son vélo et de ne retrouver qu'une roue. Or 75% des usagers qui se font voler leur vélo abandonnent leur démarche et reprennent leur voiture pour aller travailler. Il faut absolument proposer des équipements sécurisés et agréés par les assurances pour attacher son vélo.

  • Posté le 21 juin 2019 à 10h30 - PORÉE .

    J'ai fait l'acquisition d'un vélo à assistance électrique pour circuler dans BREST et aux alentours. Je vous avoue que c'est dangereux dans certaines rues car les voitures roulent vite (notamment dans mon quartier rue Yves Collet)..

  • Posté le 20 juin 2019 à 17h48 - Saget .

    Questions et remarques en vrac :

    1) Concernant les vélos électriques, ne pourrait on pas recevoir une aide financière (suivant ses revenus) pour leur achat ?

    2) On parle du plan Vélo mais où en est-t-on du plan piéton de 2017 ? On peut remarquer que ce plan fait 39 pages alors que le schémas directeur vélo en fait 83 !

    3) Je trouve que le sujet de la communication (page 79) est très peu développé par rapport à l'ensemble du document. Si on veut ajouter une signalétique spéciale "vélo" comme des sas, des "tourne à droite", des zones apaisées, etc... comment éduquer les automobilistes qui n'ont jamais appris ces termes ?

    4) Remarque sur la forme du PDF : Vu le nombre de pages (83), il aurait été intéressant de créer des signets dans la table des matières pour rejoindre automatiquement les têtes de chapitre.

    En conclusion, ce document est très intéressant et très riche. Il faudra donc que certaines personnes et associations puissent suivre le dossier dans les années futures car tout ne peut être réalisé en même temps.... Un planning d'actions devra être présenté lors de sa validation.

  • Posté le 20 juin 2019 à 16h57 - Saget .

    Est ce que ce schéma directeur a pris en compte les différentes concertations qui ont fleuries sur le site depuis le début de l'année: ascenseurs, transport, coeur de métropole ?
    Concernant cette dernière concertation, sa restitution est prévue, elle aussi, à l'automne 2019 !

  • Posté le 20 juin 2019 à 16h50 - Gouzien .

    J ai eu un accident en tant que cycliste cet hiver au niveau du rond point devant le quartz en allant vers la rue Yves collet. J ai doublé à droite en arrivant sur le rond point. Je me suis cru sur la piste cyclable qui ne commence qu apres le rond point. D ou ma question: Comment se fait il que la piste cyclable ne commence pas avant cette rue Yves collet ? Il faudrait qu' elle commencedès le bas en venant du château.
    C est juste un exemple pour montrer qu il faut une continuité des pistes sinon il y a des risques d accident car le dépassement a droite est dangereux; il faut que les vélos ne fassent pas n importen quoi mais aussi que les voitures integrent que ce depassement à droite est. possible (si piste cyclable existe évidemment) merci

  • Posté le 20 juin 2019 à 16h15 - le gall .

    Bonjour,
    A l'image de la Rochelle, je rêve de "vrai" pistes cyclables , larges , continues et agréables permettant de circuler dans la ville de manière fluide..
    Plus concrètement, et sur mon parcours pour aller rive gauche travailler, je remonte par le contre sens de la rue George Lègue . Je constate que peu d'automobiliste le prenne en compte. Le marquage est caché en partie par les voitures en stationnement, tandis que les voitures en circulation s'engouffrent dans la rue sans jamais ralentir . Quelles solutions ?
    Cordialement

  • Posté le 19 juin 2019 à 19h45 - Kervarec .

    Bonjour
    En l'état actuel je trouve qu'il manque de parking à vélo. Clairement je ne prends pas le vélo pour faire des courses à brest par peur de me le faire voler ou détériorer. Par exemple j'aimerai pouvoir me garer dans le parking relais de Strasbourg. La j'aurai confiance. Sinon c'est bien ça avance quand même.

  • Posté le 19 juin 2019 à 18h46 - Salley .

    Toutes les solutions sont la mais faites au minimum. Il y a bcp plus d intersections que ça à prévoir et une bande par terre ne peut pas etre comptabilisé en piste cyclable ! Le partage de la chaussée est une utopie surtout que les reponses sont explicites sur les photos a l étranger (partager l espace avec un bus de 10tonnes n est pas tres rassurant ni tres bon pour la santé ). Il faudrait penser a l eclairage et aux feux vélo aussi. Il faut prendre en compte l aspect agreable et ludique pour que les gens changes leurs habitudes... nb: des ascenceurs urbains ou des téléphériques sans possibilité d y mettre des velo ou de liaisons n ont aucunes utilité

Commentaires

Contact

Direction des Mobilités de Brest métropole

Adresse : 24 rue Coat-ar-Guéven
CS 73826

Brest cedex 2 29238