Registre numérique

75 avis

  • Posté le 14 juillet 2019 à 22h54 - Julien M.

    Je suis pour les ascenseurs pour les personnes à mobilités réduite.
    Par contre le deuxième hormis pour aller a la carène , je ne vois pas trop son intérêt .

  • Posté le 14 juillet 2019 à 15h58 - priscylle s.

    NON aux ascenseurs et leurs budgets faramineux.
    NON à la course à l'innovation inutile et ridicule. C'est une fausse bonne idée écolo !
    OUI à l'aménagement d'une des rampes pour les déplacements doux ( vélos, piétons) et aux bus électriques à bonne fréquence et gratuits .
    Il faut rendre le quai de la douane aux piétons et vélos, où le bus électrique gratuit ferait une boucle pour le retour vers la gare et la place de la liberté pour rejoindre le début de la ligne tram ou trolley bus.
    Pour les équipage en escale, avec la création d'un arrêt proche du Seamen's club de Brest, plus de problème de barrière de la langue .
    Le budget des ascenseurs sera alors utilisé pour les aménagements cyclable et piéton qui font cruellement défaut dans cette ville.

  • Posté le 13 juillet 2019 à 22h18 - Pierre L.

    Je suis clairement contre le projet d'ascenseur chateau/parc à chaîne. Un tel ascenseur (au faible dénivelé comparé aux autres ascenseurs urbains) serait pour piétons et cyclistes : or il est envisagé au droit d'un escalier existant. Un aménagement léger pour permettre une montée des vélos sur rampe à côté des marches me paraît bien plus judicieux (car considérablement moins cher). Pour les personnes à mobilité réduite, instaurer une liaison navette ou bus gratuite. Par contre, sur ce même site, ne peut-on envisager une passerelle (piétons/cycles) pour passer au-dessus de la rampe pour voitures, en prolongement de l'escalier ?
    Concernant le site gare/carene, je suis partagé. Ce serait cohérent dans le prolongement de la ligne tramway transversale, ou d'une liaison bus nouvelle. Mais une navette (gratuite) empruntant la rampe ferait aussi l'affaire...
    Globalement, je trouve que le dénivelé (21 m) est trop juste pour justifier un tel investissement, d'autant plus qu'il existe des rampes fonctionnelles exactement au même endroit. Un aménagement de celles-ci pour piétons les rendrait plus agréables. Mettre en place une liaison gratuite et fréquente par bus/navette (électrique) au départ de la place de la Liberté et de la place des Français Libres me paraît plus efficace.

  • Posté le 12 juillet 2019 à 17h37 - Alain A.

    Je ne vois aucun intérêt à un tel projet. Les rampes d'accès au port sont accessibles à tous e ne nécessitent pas un effort surhumain pour "remonter" en ville. C'est du gaspillage de l'argent public qui serait mieux utilisé en améliorant les lieux d'accueil de nos anciens comme l'EHPAD Louise Le Roux par exemple.

  • Posté le 12 juillet 2019 à 15h05 - Nathalie M.

    L'ascenseur desservant le port via la Carène me semble une très bonne idée, le cheminement pédestre à ce niveau du port pour rejoindre le centre-ville étant tortueux. En revanche, je ne pense pas que celui au bout du Cours Dajot soit bien nécessaire, hormis pour les personnes à mobilité réduite.

  • Posté le 11 juillet 2019 à 23h12 - Marie J.

    Je suis favorable au projet des deux ascenseurs urbains. Je trouve qu'il s'intègre bien dans la continuité du développement des transports en commun. La desserte en bus n'est pas toujours très judicieuse dans certains quartiers mais tout ce qui peut améliorer la vie au quotidien de tout le monde doit être encouragé.
    Marie G.

  • Posté le 11 juillet 2019 à 21h24 - Adeline L.

    L'ascenseur gare/Carêne est à mon sens à faire en priorité pour prolonger les transports en commun depuis la gare jusqu'au port, dans l'idée que la ligne de bus à haut niveau de service soit mise en place.

  • Posté le 11 juillet 2019 à 15h49 - Thierry B.

    Notre association « Seamen’s club de Brest » était présente lors de la réunion publique de lancement et a pris connaissance du dossier. Pour nous, ce projet de création d’ascenseurs urbains est une excellente initiative dont bénéficieront de nombreux marins professionnels en escale à Brest.

    Les facilités de transport sont un des éléments du bien-être des marins en escale. Reconnu par les autorités en tant que service de bien-être des marins, le seamen’s club a toute légitimité pour s’exprimer en leur nom.

    Le port de commerce, c’est près de 15 000 marins en escale chaque année. Pour ces marins, la relative proximité du centre-ville de Brest est appréciable. Car dans bien des ports, les postes à quai sont très éloignés des lieux de vie.

    En escale lorsqu’ils le peuvent, nombre de marins cherchent à aller au centre-ville et ils s'y rendent souvent à pieds. Pour eux, l’utilisation des bus urbains à partir du port ne va pas de soi (durée d'escale ne permettant pas de se familiariser au réseau, problème de la langue, nécessité d'avoir des euros). Quant au taxi, il reste pour beaucoup un moyen de transport onéreux.

    Même si l’ascenseur «Gare/Carène» sera naturellement le plus utilisé parce que moins éloigné des postes à quai des navires en escale, le projet d’ascenseur «Château-Parc à Chaînes» mérite aussi d’être retenu car il mène vers des lieux présentant une bonne attractivité.

    En conclusion, nous sommes favorables à une solution à deux ascenseurs parce qu’il nous paraît évident que les marins en escale les utiliseront.
    Il s’agira là d’un progrès significatif en termes de facilités de déplacement d’une population que nous connaissons bien et recevons au quotidien dans nos locaux du Pôle social maritime.

    Thierry BEISSER
    Président de l'association "Seamen's club de Brest"

  • Posté le 11 juillet 2019 à 14h41 - Gaël R.

    Ce projet est il dans l'esprit du bien commun pour les Brestois et Brestoises, et plus largement aux personnes de la métropole.
    Nous avons des moyens de transports extraordinaires un tramway, un téléphérique,devons nous continuer dans l'originalité et l'extravagance.
    Chaque citoyen doit respecter des normes et un taux d'endettement. Devons nous laisser à nos enfants une dette pour un tramway, un téléphérique aujourd'hui des ascenseurs et demain quel proposition encore plus onéreuse et extravagante.
    Une adaptation des horaires et un ajustement de la fréquence des moyens déjà en place est plus sage pour les finances communes.
    Je suis tout particulièrement opposé à ce projet.

  • Posté le 11 juillet 2019 à 13h30 - mathilde m.

    Pas foncièrement contre mais il serait bien detudier si la mise en place de navettes régulières et gratuites ne serait pas moins cher et ainsi d'améliorer l'accessibilité et la vie du port (trottoirs, espaces verts, commerces proximite)

  • Posté le 08 juillet 2019 à 08h22 - marie k.

    Je suis favorable au projet des DEUX ascenseurs.

  • Posté le 07 juillet 2019 à 23h05 - Elisabeth K.

    Je suis pour les projets qui réduisent de manière significative l'usage des voitures : transport public sous toute ses formes dont ascenseur urbain, vélo avec une réelle politique ambitieuse de facilitation de l'usage. Plus largement, débétonner pour laisser plus de place aux espaces verts, aux pistes cyclables, permettre de changer les habitudes pour le bien être général.

  • Posté le 06 juillet 2019 à 11h29 - Jean Luc P.

    À une époque où nos élus ne cessent de se plaindre de la baisse de leur revenus suite au désengagement de l'état, je ne comprends pas très bien l'opportunité de ce genre de proposition. L'exaspération des contribuables face à l'ampleur des impôts et en particulier des taxes locales ne semble pas avoir été entendue par tous. Si vous voulez vraiment faire revenir un peu de vie et de commerces à Brest, ayez alors le courage de passer à la gratuité des transports comme beaucoup de villes l'ont déjà fait, et surtout facilitez l'accès au tram en redéfinissant le réseau de bus. Habitant au RELECQ kerhuon,il faut prendre sa voiture pour prendre le tram !
    Je suis donc contre ce projet.

  • Posté le 04 juillet 2019 à 12h43 - Pierre G.

    Avis très favorable. L'idée de développer de nouveaux modes de déplacement en commun participe à modifier les comportements et le regard des habitants sur leur ville, et transforme la ville dans le bon sens. Le Brest de 2040 se construit maintenant, par ses aménagements structurels et structurant. Relier le port au centre-ville via ces ascenseurs ne pourrait à mon sens que générer des effets positifs, en nourrissant une dynamique de développement de la mobilité sans voitures, via la mise à disposition de modes de transport en commun au final hors du commun, rendant des déplacements utiles très agréables, élargissant ainsi l’éventail des usagers sans ou laissant leur voiture au garage. La diversité de ces derniers participerait de même à créer du lien social et n'aurait ainsi que des effets bénéfiques sur tous. Il est facile de chiffrer le coût de tels projets, et de gloser sur la question. Il est par contre des plus difficiles de chiffrer tous ses avantages indirects, et, sans trop m'avancer, nous dépassons ici aisément les 6 M €...

  • Posté le 03 juillet 2019 à 21h52 - Mathilde J.

    Je trouve ce projet important pour la ville de Brest. Le port est en pleine transformation et il doit donc être relié avec le reste de la ville. Les escaliers sont ardus à monter et la rampe à vélo est insurmontable. Les ascenseurs permettront cette continuité avec une facilité d’accès. Si nous voulons diminuer la voiture dans le centre de Brest, ce genre de projet est essentiel.
    Pour une meilleure efficacité, les ascenseurs devront se caler avec la fermeture des bars, restaurants et de la Carène, et bien sûr accepter les vélos.

  • Posté le 02 juillet 2019 à 13h16 - Victor B.

    Un budget hors norme pour une utilité douteuse :

    Il faut repenser le port avant de le rendre "plus accessible" aux piétons.
    S'il proposait moins de parking et plus de parcs (le parc à chaine était arboré jadis), lorsqu'il verra l'ouverture du musée des phares et balises, et qu'on communiquera d'avantage sur la présence des archives municipales en cet endroit, peut-être faudra-t-il repenser son accessibilité.

    Descendre les rampes (tel André Laurent !) est toujours un plaisir, et on peut facilement remonter en bus. En revanche, le port lui même (et ses commerces) pourrait devenir un vrai pôle de flânerie publique s'il était mieux aménagé ! Avec un budget moindre on peut déjà rêver le nouveau port.

  • Posté le 30 juin 2019 à 15h46 - Antoine M.

    J'ai des doutes quant aux motivations de ces travaux; ceux qui en bénéficieront le plus ne seront pas ses usagers. Si les accès piétons étaient irréprochables, ce serait un autre débat. Les projets d'amélioration des transports publics sont une bonne chose. Faciliter l'accès au port à tous est légitime, seulement quel est l'intérêt d'un ascenseur quand les trottoirs ne sont pas adaptés pour les piétons, les personnes avec poussettes et les personnes à mobilité réduite? Les trottoirs brestois sont rabaissés devant toutes les entrées de garages mais pas toujours devant les passages piétons. Parfois les passages piétons sont inexistant alors que tout le monde traverse à ces endroits précis. Parfois les trottoirs sont inexistants, ou pire encore; il y a de la place pour se garer en voiture des deux côtés de la rue mais à peine la place pour marcher sur chaque trottoir. Je propose à la ville de Brest de mettre en place un programme de recensement des endroits de toute la ville où l'accès piétons est mis à mal. Cela améliorerait grandement la mobilité des piétons ainsi que leur sécurité sans que cela ne coûte à personne. Ce genre de projet s'inscrirait bien mieux dans un cadre participatif comme le veut ce site, qui me semble être utilisé de manière plus consultative. Il est temps d'inscrire la ville dans une dynamique et non pas de proposer des projets au compte goutte qui ne se complètent pas bien ensemble. Faites d'abord de la place au transport public, faites de vrais espace piétons, de vrais piste cyclables et nous pourrons donner notre avis sur ce projet. Pour le moment le débat d'un ascenseur est bien trop prématuré. C'est vrai, à quoi bon faciliter l'accès au port par un ascenseur alors que les routes pour y parvenir, tout comme les routes auxquelles il mène, sont barrées par des obstacles qui pourrait facilement ne plus en être? La priorité, comme le budget semble l'exiger, n'est pas dans ce type de projet.

  • Posté le 30 juin 2019 à 12h53 - gilles k.

    Alors que les élus locaux ne cessent de pleurer depuis plusieurs mois dans les médias sur la baisse des dotations de l’Etat, je trouve indécent que Brest Métropole soumette un tel projet, qui je crois est évalué à plus de six millions d’euros, afin d’assouvir les caprices de quelques bobos de la haute ville soucieux d’aller s’encanailler au pordeco le week-end de façon pseudo-écolo autour d’un plateau de fruits de mer.
    Il y a bien d’autres affaires bien plus prioritaires à traiter, dont la future maison de retraite du Relecq-Kerhuon. Je rappelle que Brest Métropole a entériné l’ouverture à l’urbanisation d’un terrain rue du Rody en 2016 pour la construction de cette maison de retraite. Rien n’a toujours bougé d’un pouce depuis maintenant trois ans et rien ne se passera dans les mois et les années à venir sur ce terrain car il est évident, même pour un gamin de douze ans, qu’il est totalement inadapté à ce type d’ouvrage en raison d’un problème insoluble d’accès. Cette nouvelle maison de retraite destinée à remplacer l’actuelle résidence Kerlaouéna, inadaptée à la fonction ehpad, joue l’Arlésienne depuis dix ans. Les résidents de Kerlaouéna continuent jour après jour à se faire enfumer par un système de surtarification des tarifs d’hébergement, avec des sommes indécentes en jeu, mis en place dans le cadre de ce projet depuis plus de huit ans. Chapeau bas messieurs et mesdames les élus communautaires de Brest Métropole et municipaux du Relecq-Kerhuon, de tous bords politiques confondus, pour votre rare incompétence et votre grand cynisme dans ce dossier. Vous prenez les résidents, le personnel et les familles de Kerlaouéna, unique maison de retraite sur une commune de plus de onze mille habitants, ainsi que l’ensemble des Kerhorres pour des imbéciles, et je reste poli ! Plutôt que de se lancer dans de nouveaux projets ridicules, il est grand temps de trouver enfin un terrain digne d’abriter les grands anciens du Relecq-Kerhuon … à moins de les découper en rondelles pour les casiers à crabes, ce qui résoudrait définitivement le problème !

    Pour en revenir aux ascenseurs, je ne suis pas d’accord sur la gratuité. Vu le coût des ouvrages, il est nécessaire que les utilisateurs participent à leurs financement et entretien. Une intégration à la tarification Bibus est à envisager, comme pour le téléphérique.

    Ces ouvrages seront bien évidemment une cible privilégiée des casseurs. Qu’est-il prévu pour leur surveillance H24/J7, dans deux endroits situés à l’écart d’une forte urbanisation ? Combien ça va côuter ? Les budgets surveillance et provisions pour réparation ou primes spécifiques d’assurance sont-ils intégrés au devis initial ? Qu’en pensent la police, les pompiers, la sous-préfecture ?

    Hormis un accès direct à La Carène, plutôt fréquentée par des jeunes en bonne santé, ces deux ascenseurs n’offrent aucun intérêt pour les personnes à mobilité réduite car trop loin des centres d’attractivité que sont le quai de la Douane ou le port du Château.
    A-t-on envisagé, plutôt que des ascenseurs, d’augmenter la fréquence de la ligne 4 Bibus ou de rajouter un circuit court à fréquence élevée par bus ou minibus entre La Gare, Le Château et le quai de la Douane ? Ça ferait parfaitement l’affaire.

    Enfin, il est évident que la mise en place d’ascenseurs engorgera encore plus les parkings et rues aux abords de La Carène et du Parc à Chaînes en s‘étendant à l‘ensemble du port de commerce, par des véhicules venant de Kerhuon, Plougastel ou des communes au sud de l’agglomération alors que ces zones sont déjà très remplies actuellement en semaine … Un beau bazar est à prévoir au port de commerce.

    En conclusion, je ne vois que des inconvénients à l’installation de ces ascenseurs.

  • Posté le 30 juin 2019 à 08h32 - cécile L.

    je suis contre ce projet,
    favoriser le déplacement à vélo, autorisation de monter dans une navette avec son vélo
    Merci

  • Posté le 26 juin 2019 à 14h15 - Yoann J.

    Bonjour,
    Je suis contre le projet car ce n’est pas une priorité en soi.
    Il y d’autre aménagements prioritaires à faire avant de gaspiller de l’argent publique dans de nouveau jouets.
    La sécurisation de la ville avec la création d’une police municipal ainsi que l’ajout de caméra de surveillance est plus une priorité que ces ascenseurs.
    La réfection des rues, des trottoirs, des routes, du réseau d’assainissement, du réseau électriques est plus importants.
    Si la ville était riche et en excédent budgétaire, je ne serais pas contre le projet, mais ce n’est pas le cas.

  • Posté le 25 juin 2019 à 17h20 - Abdelhamid B.

    Je suis contre ce projet, accéder au port ou l'inverse vers le cours d'ajot est une promenade et du sport c'est bon pour la santé, par contre installer des caméras dans les sites sensibles et très fréquentes (place de liberté, les differents espaces vets )est une priorité pour la sécurité des habitants.
    La gratuité des transports et du stationnement permettront aux petits vommerces de survivre

  • Posté le 24 juin 2019 à 21h38 - Florian A.

    Je suis contre ce projet qui représente un coût trop important au vu de son utilité limité.
    Pourquoi pas le développement des bus écologique dans entre le centre villepassant par le port et allant jusqu'au moulin blanc.

  • Posté le 24 juin 2019 à 11h30 - Benjamin P.

    Comme cela a été mentionné dans un autre avis, il faudrait présenter clairement l'objectif du projet : à savoir un objectif touristique et non de mobilité.
    S'il s'agissait de mobilité, il y aurait des priorités bien plus importantes comme le développement des mobilités douces pour lesquelles 6 M€ ne seraient pas superflus. Ou s'il s'agissait d'améliorer la connexion entre le port et le centre-ville, là aussi comme cela a été évoqué par ailleurs, l'aménagement des rampes est bien plus indispensable.
    Il faudrait également préciser la vocation de la destination de ces ascenseurs. Actuellement la zone du port devient une zone de non-droit en matière d'architecture et d'urbanisme, avec la construction d'immeubles au bon vouloir des promoteurs sans aucune cohérence. Cette zone aurait en effet le potentiel pour devenir un lieu de vie et de promenade mais actuellement rien n'est fait en ce sens : cheminements réservés piétons/vélos (front de mer par exemple), espaces verts (allées et parcs), jeux pour enfants... tout cela n'existe pas.
    Des ascenseurs pour une promenade dans le béton et le bitume, cela a donc un intérêt limité selon moi, on pourrait se contenter d'une promenade virtuelle dans une salle de la mairie (au dernier étage, comme ça on pourrait prendre l'ascenseur).

  • Posté le 21 juin 2019 à 20h36 - Ilse E.

    Je suis ni tout à fait pour, ni tout à fait contre. Le grand problème, ce sont les frais, faut se demander si c'est une priorité et s'il n'y a pas de solutions plus simples.
    Un seul pourrait être suffisant: je pense aux liaisons gare - transports maritimes (bâteaux vers Ouessant), il peut être embêtant de descendre à pied avec des bagages le matin quand il n'y a pas de bus. Des navettes adaptées aux départs des bâteaux?
    Puis gare - Tribunal d'instance, pas toujours évident.
    On pourrait peut être améliorer les correspondances et fréquences du 4 qui sont minables. Faciliter le retour nocturne des clients des bars et restaurants du port est une bonne idée, mais là encore, pourquoi pas renforcer la ligne 4. A la limite, il y a le 1 à Rampes.
    Brest est une corvée quand on n'a pas de voiture, ne veut pas en avoir ou refuse de conduire en état d'ébriété.

  • Posté le 20 juin 2019 à 20h27 - Martine P.

    Je suis favorable à ce projet qui améliorera l'accessibilité entre le port et la ville. Permettre à tous de rejoindre rapidement le port depuis le bas de Siam ou la gare, accéder facilement à la Carène, aux restaurants et aux commerces, revenir d'une soirée passée au port, rejoindre les transports vers les îles... tout cela sera grandement facilité.

  • Posté le 20 juin 2019 à 17h40 - Antoine R.

    Bonjour,

    Je suis convaincu de la nécessité de rendre la ville aux piétons et aux mobilités douces et actives. La proposition d'installation de deux ascenseurs urbains est cependant une fausse bonne solution.

    En effet, la coupure entre le port de commerce et le centre ville n'est pas tant occasionnée par le dénivelé que par l'omniprésence des voitures et l'absence de place donnée aux autres modes de déplacement. Les deux rampes en sont l'incarnation : trottoirs étriqués, voies cyclables non systématiques (malgré une rénovation récente pour la rampe qui mène à la gare), rien n'est pensé pour les usagers qui ne prennent pas la voiture. Ces rampes sont par conséquent désagréables à emprunter (bruit, trafic important) et leur aménagement n'offre pas un sentiment de sécurité (le giratoire à la jonction des deux rampes est par exemple dangereux pour les vélos et pour les piétons). Sans compter la pollution locale qui est associée au passage des voitures, bus et autres camions.

    L'intention est peut-être bonne mais le problème est mal cerné. La solution est donc inadéquate et dépenser 6M€ dans deux ascenseurs urbains n'est pas coût-efficace. Une véritable politique d'aménagement à destination des piétons et des mobilités douces consisterait à leur donner plus de place dans l'espace public. Voici deux axes qui vont dans ce sens. Le premier consiste à réaménager une rampe, voire les deux, pour mieux inclure les piétons, cyclistes, personnes en fauteuil roulant, etc. Des travaux similaires ont été entrepris avec les berges de Paris et montrent la faisabilité d'un tel projet (toutes proportions gardées !). Un second axe, complémentaire, vise à faciliter, à sécuriser et à rendre plus agréables les déplacement doux sur le port de commerce. Un exemple : sur le port de commerce, il y a aujourd'hui deux routes parallèles qui partagent la même fonction de desserte : d'une part la rue Jean-Marie Le Bris (qui devient rapidement la rue Amiral Nelly) et d'autre part le Quai de la Douane). Il serait opportun de réserver le Quai de la Douane, qui offre une vue sur la rade, aux piétons et aux modes de déplacement doux (exceptions pour les livraisons) et de concentrer le trafic automobile sur l'autre route.

    Pour conclure, la plus grosse coupure dans cette zone de Brest n'est probablement pas entre le centre ville et le port de commerce, mais entre le port de commerce et le port de plaisance (Moulin Blanc, Océanopolis). De nombreuses solutions d'aménagement peuvent être imaginées pour mieux connecter ces deux pôles. Le port de plaisance concentre des infrastructures ludique et sportives, un centre scientifico-culturel, une plage urbaine et un grand nombre d'entreprises. S'engager sur un projet de liaison entre ces deux espaces serait utile pour. Il serait en même temps l'occasion de prouver que Brest peut relever le défi de la mobilité durable au sein de son territoire.

  • Posté le 17 juin 2019 à 10h50 - Laurent P.

    Je suis contre ce projet qui me parait pharaonique par rapport à son utilité réelle. En outre la plupart des ascenseurs urbains sont régulièrement en panne, et/ou dégradés et au final sont souvent peu utilisés . Par ailleurs, je vois mal les gens qui utilisent leur voiture se mettre à marcher à pied à cause de l'ascenseur. Compte tenu des investissements considérables qu'il nécessite, cela ne me parait pas du tout raisonnable et va se répercuter en impôts supplémentaires.

  • Posté le 16 juin 2019 à 18h36 - Michel G.

    Je trouve ce projet anecdotique, un peu comme le téléphérique ce sont des projets annexes par rapport à une vrai politique de mobilité urbaine. Avant de se lancer dans ce genre de projet il faut définir une vrai politique de mobilité sur la Métropole. Le Tram a séduit les brestois, il est vrai que la politique de transport brestois était très faible et heureusement encore que les brestois se sont appropriés le tram, le coût financier, d'emplois et commercial a été catastrophique alors que des solutions bien moins onéreuses et plus adapté a la taille et la richesse de la ville existaient. Aujourd'hui il faut savoir comment desservir la métropole brestoise et non seulement communiquer sur Brest. Une future ligne qui s'arrête d'un côté a la Cavale Blanche et de l'autre a la gare est étonnante alors que ce projet d'ascenseur cherche à combler le manque de liaison vers le port, curieuse réflexion quand le port est a deux pas de la gare et que le nouveau mode de transport doit permettre d'accéder au port, voir aller vers le moulin blanc. Ensuite comment exploiter ces ascenseurs, tout le monde sait que des équipements publics libres sont rapidements dégradés, sauf à mettre en place une video survaillance active.

  • Posté le 16 juin 2019 à 16h34 - Sam J.

    Je suis pour ce projet. Les ascenseurs seront une solution moderne pour nous permettre de rejoindre les bus et tramway du centre après un restaurant/apéro arrosé sur le port. De plus l'accès à La Carene sera d'autant plus simple. Pleins de nouvelles constructions sont prévues au port, créer un moyen d'affluence supplémentaire ne peut être que positif. Au contraire d'un bus, j'imagine que les vélos seront autorisés dans les ascenseurs ; nous sommes dans la nécessite de proposé des projets incitant un mode de vie plus "vert" : en voila un.
    Sam.

  • Posté le 16 juin 2019 à 16h16 - Muriel J.

    Ascenseurs indispensables pour la liaison entre la gare et les arrivées de bateaux (Pen Ar Bed).
    Je suis pour.

  • Posté le 16 juin 2019 à 15h58 - Dhiaf J.

    Bonjour
    excellente idée pour connecter le centre ville et le port de commerce, surtout pour les gens qui arrivent en train et également les gens qui descendent de la place de la liberté pour pouvoir profiter des joies du port. A l'inverse, les gens arrivant du port pourront rejoindre rapidement le centre ville.
    Je suis pour le projet à 100%.

  • Posté le 16 juin 2019 à 14h35 - BERTRAND S.

    Halte aux projets touristiques qui n’améliorent en rien le quotidien des brestois, halte aux projets de prestige (du type "nous sommes les premiers à le faire en France") financés avec l’argent du contribuable c’est un pur gaspillage d’argent public, halte aux projets de l’inutile sous couvert de rendre service aux personnes à mobilité réduite.

    Le port est déjà une catastrophe en matière d’aménagement urbanistique, particulièrement au niveau de la zone des bureaux.

    Que le maire fasse restaurer le parking du Tribunal d’Instance, constellé de nids de poule et de flaques d’eau immenses, après en avoir évacué les carcasses de voitures brûlées.

    Il y a d’autres priorités dans le domaine des transports comme l’amélioration de la desserte des quartiers et la multiplication des navettes scolaires.

    S’il veut rendre service aux personnes PMR, qu’il fasse d’abord assurer la propreté des trottoirs au-delà des trottoirs du tramway et verbaliser les propriétaires indélicats.

    De la rampe les brestois et les touristes ont une superbe perspective sur le Château, comment un tel projet pourrait être autorisé ?

    Je suis contre ce projet, mais soyons instruits par l’affaire du téléphérique, la municipalité a ainsi « découvert » 27 mois après sa mise en service le bruit insupportable généré par le câble, cela se fera.

    Pas besoin d’être grand clerc en lisant les faits divers et l’article de ce jour sur la brigade des mineurs, que la ville de Brest, extrêmement paupérisée, a besoin d’autres choses que ces absurdités qui ne serviront qu’à flatter l’égo de certains à grands renforts de statistiques de fréquentation censées démontrer le caractère stratégique de l’investissement.

  • Posté le 16 juin 2019 à 14h34 - Yannis H.

    Je n'ai rien contre l'ascenseur Gare-Carène, par contre je suis opposé à l'ascenseur Château-Parc à chaînes, et ceci pour la raison suivante : l'escalier Gabin est un des seuls endroits (si non le seul) de Brest qui est resté inchangé depuis la période d'entre les deux guerres. Si la ville entière a été détruite, cet escalier témoigne du Brest d'avant-guerre et on le reconnaît sans la moindre hésitation dans le film Remorques. Il faut le laisser tel qu'il est et ne pas construire un monstre en fer et en verre à quelques mètres, sous prétexte de modernité. Il y a plein d'endroits où la modernité est la bienvenue, mais ne gâchez pas le coin le plus romantique de Brest.

  • Posté le 15 juin 2019 à 20h54 - Eva J.

    Je trouve que ce projet est vraiment excellent. L'avantage des 2 ascenseurs serait de desservir au mieux le port de commerce dont le développement est à venir... Voyageurs descendants de bateau pour monter à la gare, commerçants et habitants du port pourront ainsi profiter des joies du centre ville et vice versa, on pourra maintenant allier balade/shopping en ville puis balade en bord de mer sans prendre sa voiture. Au lieu de développer les zones industrielles, développons notre port, rapprochons notre centre ville de la mer, facilitons l'accès au port aux personnes à mobilité réduite... Je pense que les cabinets médicaux installés sur le port y trouveront aussi un intérêt...Et ceux-ci permettront également d'éviter les prises de volant après une soirée à la Carène! Que des avantages.

  • Posté le 14 juin 2019 à 07h57 - Cendrine N.

    je ne trouve pas ce projet pertinent. en effet, si je trouve normal de rendre le port accessible facilement au plus grand nombre, ce projet me semble disproportionné et trop coûteux.
    Il me semble qu'un vrai service de bus, en nombre suffisant et desservant l'ensemble du port, ainsi qu'une refonte de la circulation seraient plus pertinent
    De plus, l'argent économisé pourrait permettre de mener à bien d'autres projets de transport ou de circulation urbaine.
    Une point important est l'accès aux vélos et autres deux-roues non seulement au port mais à toute la ville. Il est dommage qu'aucun projet n'existe pour créer de véritables voies dédiées. Brest est vraiment en retard sur ce sujet
    Enfin, la sécurité et la propreté d'un ascenseur urbain me semble critique. Il n'y a qu'à constater l'habitude déplorable de certains de se soulager sur les portes des immeubles un peu partout, sans aucune sanction, pour comprendre ce que se passera dans un ascenseur ouvert le soir tard (et s'il ne l'est pas, il perd vraiment tout son intérêt)
    Je suis contre ce projet pour toutes ces raisons

  • Posté le 14 juin 2019 à 07h37 - Erwan L.

    Une très bonne idée pour favoriser les déplacements actifs, et donner une nouvelle attractivité au port de commerce.

    L'ascenseur du côté du château devrait être positionné au plus près de la porte Surcouf, avec des aménagements pour sécuriser le site vis à vis de la circulation automobile.

    Du côté de la Carène, vu la topographie et la longueur de passerelle nécessaire pour un ascenseur, un funiculaire pourrait être une bonne alternative, qui n’enlèverait rien à la vue sur la rade pour les utilisateurs

  • Posté le 13 juin 2019 à 13h46 - Marc L.

    Je ne trouve pas ce projet très pertinent.
    La liaison piétonne existe déjà entre le port et le centre ville, par la rampe, ou par les escaliers.
    Le touriste saura marcher entre le port et le centre ville pour peu qu'il en ait le désir.
    Je ferai remarquer que globalement les habitudes des habitants aujourd'hui ne sont pas de circuler à pied, surtout entre le port et le centre ville.
    Pourtant, l'activité physique est recommandée pour tout le monde, et colle parfaitement à l'idée d'un développement durable.
    Je ne crois pas que ces ascenseurs soient une solution efficace pour favoriser les déplacements piétons.
    En dehors de l'attrait de curiosité que cela constituerait dans un premier temps (comme le téléphérique), ces ascenseurs n'ont aucun rôle intelligent pour les déplacements doux dans la ville.
    En outre le rapport service rendu/dépense réalisée serait très mauvais.
    Il y a certainement d'autres projets plus utiles à mener pour les habitants et pour favoriser les échanges efficaces entre quartiers ou lieux de vie de la métropole.
    Par exemple, la création de voies cyclables sécurisées car séparées physiquement des voies pour véhicules motorisés serait bien plus efficace pour favoriser l'activité physique, la réduction de la pollution, la fluidité de la circulation, bref, le bien être des habitants.

    Je suis contre ce projet d'ascenseur urbain qui est une absurdité totale et qui sera, je l'espère, enterré très rapidement.

  • Posté le 13 juin 2019 à 12h09 - Ludovic G.

    Je trouve ce projet bien pensé.j'obpterai pour le 1 a et la carène (ces deux ascenseurs).

  • Posté le 12 juin 2019 à 15h07 - Dominique A.

    Je ne suis pas opposée à l'idée d'un ascenseur pour aller vers le port, pensons aux personnes qui ont des problèmes de mobilité. Mais un devrait suffire entre le château et le parc à chaînes.
    Combiné à l'idée de Mr Dumont d'une navette, ce serait pas mal et moins dispendieux pour les finances de la ville
    Cordialement
    D.Abarnou

  • Posté le 11 juin 2019 à 21h08 - Léa M.

    Bien qu'en accord avec les projets d'urbanisation de la ville en matière de transports (tram, téléphérique) et probablement agréable pour les personnes âgées ou en situation de handicap, je trouve ce projet d'ascenseurs urbains dépourvu d'utilité.

    Cette idée coûteuse ne me semble pas judicieuse à l'heure où certains quartiers de Brest dépérissent. Dans le quartier de Recouvrance par exemple, la rue de la Porte - et ses alentours - manque cruellement de rénovations, ses immeubles sont dans un état déplorable et à part les kebabs et les bars-tabac, tous les locaux sont à l'abandon. Aucune pharmacie, aucune boulangerie, aucun commerce sympathique. Il en va de même pour les hauts de la rue Jean Jaurès.

    Ne parlons pas de l'insécurité qui règne le soir à Brest. Un problème pourtant très bien connu par notre maire, mais jamais résolu... La place de la Liberté et son passage sous le Monument aux Morts pourtant à deux pas du Commissariat de Police, est bien connue pour être mal fréquentée. Sans rentrer dans des explications d'expériences purement personnelles, il est urgent de faire quelque chose contre ce phénomène assez ancien à Brest... Renforcement des rondes, éclairage public plus tardif, navettes de nuit autant d'idées qui rendrait notre ville plus agréable à vivre.

    En outre, favoriser les espaces piétons, réduire le trafic automobile et augmenter les espaces de stationnement GRATUITS ne serait pas du luxe...
    Il faut aussi penser au style architectural des fortifications, il ne faudrait surtout pas que des ascenseurs dénaturent l'ouvrage de Vauban.

    Bien cordialement, en espérant que l'avis que j'ai pu porter à ce projet sera utile.
    Une brestoise.

  • Posté le 10 juin 2019 à 14h51 -

    Je suis contre ce projet, qui représente une dépense disproportionnée au regard du service rendu et du nombre de bénéficiaires potentiels. Et je ne parle pas du coût de l'entretien de ces ouvrages. Il existe UN ascenseur urbain à Porto (agglomération de près de 2 millions d'habitants), 10 fois plus peuplé que Brest, et avec une fréquentation touristique incomparable à celle de Brest. Et pourquoi envisager la construction de DEUX ascenseurs simultanément ? Il serait plus, en terme de gestion des finances publiques, d'en construire un premier et de voir si le public est au rendez-vous. Brest a la folie des grandeurs !

  • Posté le 10 juin 2019 à 12h10 - Morgane S.

    Un ascenseur pourquoi pas pour les personnes à mobilité réduite.
    L'ascenseur « CHÂTEAU-PARC À CHAÎNES » me semble être pertinent.
    Il manque ensuite des navettes sur le port pour aller vers la Carène ou Océanopolis.

    Un second ascenseur « GARE-CARÈNE » me paraît vraiment sans intérêt et je trouve cette dépense absurde et disproportionnée.

    D'autres transports peuvent être améliorer avec ce budget, ainsi que des travaux de voirie (navettes sur le port, pistes cyclables, axes piétons, végétalisation de ces axes à mobilité douce).

  • Posté le 09 juin 2019 à 11h51 - Alain J.

    La ville s'est dotée d'un tram puis d'un téléphérique. De belles réalisations. Il faut poursuivre en ce sens. L'idée de mettre des ascenseurs dans cette zone est bonne. Il faut penser à tous ceux qui ont des difficultés de déplacement mais aussi améliorer encore et encore les désertes par des transports en commun.
    Et pourquoi pas un nouveau téléphérique de la gare au port ?
    Ces investissements sont à prendre en compte sur du long terme.

  • Posté le 07 juin 2019 à 08h45 - Sylvain P.

    Ajouter des formes de mobilité, pourquoi pas. Mais si cela se fait sans réfléchir à la réduction assumée, affichée et ferme de la place de la voiture c'est discutable.
    Autre point : pourquoi ne pas être clair dans la communication, et présenter le projet pour ce qu'il est aussi, c'est-à-dire un levier touristique et d'attractivité à l'heure de la concurrence entre métropoles.
    Pour finir, si multimodalité il doit y avoir, dès lors ledit ascenseur devrait se trouver au droit de la gare, le plus près possible de son esplanade.

  • Posté le 07 juin 2019 à 08h04 - bruno r.

    un projet moderne, novateur et résolument au service de la population... plus de risque de croiser les jogger dans les escaliers qui peuvent parfois être glissant. cela facilite le déplacement centre ville : plus besoin de venir en voiture dans le bas de Siam.

  • Posté le 06 juin 2019 à 15h25 - Pierre M.

    Je suis contre ce projet ,à l heure ou Brest perd de ss habitants où primaire et collège voit certaines classes fermées ,manque d effectifs ,oùles jeunes couples s en vont construire à l extérieur ,dépenser l argent public pour cela me semble bien contradictoire. Le hautde Jaurès aurait bien besoin d être revalorisé ,La sécurité du centre ville est aussi une priorité et ds la journée et le soir !! Nous pronons l ecologie et non pas le tt en avant , piste cyclabe et navette serait plus judicieux ,Economisons l energie et pensons aux generations futures ,il est urgent de penser un peu plus en terme de protection de la Planète!!!!

  • Posté le 06 juin 2019 à 11h41 - Françoise M.

    La nécessaire loi sur l'accessibilité a eu pour conséquence de déplacer, entre autres activités, un certain nombre de cabinets médicaux et paramédicaux dans des locaux répondant à ses exigences. Plusieurs d'entre eux sont donc au port de commerce. Ils sont effectivement accessibles quand on est devant la porte. Mais ils sont finalement devenus presque inaccessibles pour tous les usagers puisqu'il est nécessaire d'y aller en voiture, qu'il est très compliqué de s'y stationner... Les ascenseurs, ainsi que l'amélioration de la desserte en autobus, sont indispensables pour permettre la fréquentation qui peut se répéter plusieurs fois dans une semaine.
    Par ailleurs, j'ai constaté que de nombreux brestois ignorent le fonctionnement des parkings-relais. Dans d'autres villes, ils sont souvent signalés par : P+Tram, et non P+R dont la signification n'est pas explicite, même si elle est correspond à une signalisation internationale..

  • Posté le 06 juin 2019 à 11h36 - Michel R.

    Bonjour
    J'ai du mal à croire les données du diagramme de la page 21 du dossier.
    Le trajet 5 (Beautemps Beaupré / la Carène) aurait deux fois plus de fréquentation que le trajet 7 (Gare / rue de Madagascar) ?
    N'importe quel Brestois sait que le square Beautemps Beaupré n'est fréquenté que par quelques jeunes avinés et que la Carène n'attire que quelques dizaines de personnes une ou deux fois par semaine, alors que la gare voit passer des milliers de personnes chaque jour, que le tram doit y mener dans quelques années et que la rue de Madagascar dessert plusieurs centres médicaux, le tribunal d'instance, pôle emploi, le conseil des prudhommes, l'APEC, et borde une vaste réserve foncière sur laquelle il existe déjà des projets.

  • Posté le 05 juin 2019 à 22h30 - Alexandre B.

    L'utilisation de la voiture en ville n'étant pas souhaitable, je pense que tous les moyens de circulation alternatifs et non polluants sont intéressants à mettre en place. Le grand nombre de place de parking au port de commerce et la densité de la circulation indiquent qu'il y a bien un flux de voiture qu'on peut diminuer. Les assesseurs, si ils ont suffisamment de capacité, motiveront certainement les habitants du centre ville et les touristes à ne pas utiliser leur voiture. Une connexion efficace à des bus à haut niveau de service (fréquence < 5min en heure de pointe) me parait nécessaire pour inciter les habitants des autres quartiers à venir au port sans voiture. Ce projet permettrait de transformer des places de parking, pourquoi pas en espace vert ou en jardin partagés qui ne sont peu nombreux au port de commerce.

  • Posté le 05 juin 2019 à 18h18 - Patrice B.

    Après le téléphérique (qui est redondant avec le tram), une nouvelle dépense pharaonique, qui engage les budgets actuels et futurs (maintenance, mises aux normes,...). Il vaudrait mieux dépenser l'argent des contribuables utilement. Il y a des problèmes de stationnement rue Jean Jaurès et les piétons se retrouvent à marcher sur la route, certains quartiers se désertifient (pour ce qui est des commerces),....

    L'ascenseur proche du château est complètement inutile. On aura aussi vite fait de descendre au port en faisant le tour du "coude" ou en passant par le petit parc.
    L'autre est trop éloigné du port.

    Je suis contre ce projet.

  • Posté le 05 juin 2019 à 17h10 - Jacqueline H.

    Ce projet n'est pas vraiment utile, il existe actuellement à Brest d'autres priorités comme la revalorisation du haut de la rue Jean Jaures qui devient de plus en sinistre au fil du temps. Ce projet est onéreux et viendrait dégrader le peu qu'il reste du Brest d'autrefois. De plus, nous devons apprendre à nous déplacer à pied, un peu de sport n'est pas nuisible...
    Le centre ville de Brest manque cruellement d'espaces verts pourquoi ne pas chercher à investir de ce coté-là ?

  • Posté le 05 juin 2019 à 12h58 - MATHIEU V.

    Je suis favorable à ce projet pour plusieurs raisons :
    - économique : cela permettrait de dynamiser le quartier du port de commerce qui est actuellement en pleine expansion. Nouvelles constructions de bureaux et de commerces, bientôt de nouvelles habitations. De plus, l'ascenseur près de la Carène permettrait aux personnes arrivant par la gare (travailleurs ou touristes) d’accéder facilement au port.
    - création d'emplois : ce qui écrit ci-dessus va automatiquement créer de l'emploi
    - mobilité : cela permettrait aux personnes résidentes au port et au centre ville de pouvoir se déplacer sans prendre la voiture car il y a et il y aura des difficultés de stationnement dans les années à venir que ce soit en ville et au port.
    - culturelle : l'accès aux événements sur le port mais aussi à la Carène serait facilité.
    - santé : de nombreux médecins spécialistes, kiné, ostéopathes y sont présents, ce qui faciliterai l'accès aux soins pour les personnes sans moyen de locomotion

  • Posté le 05 juin 2019 à 12h38 - Yvon T.

    Thomas-Quillévéré
    Le projet d’ascenseurs à Brest comme dans d’autres villes en France est une excellente idée pour relier le centre ville et le front de mer en plein développement, notamment pour toutes les personnes à mobilité réduite, seniors de plus en plus nombreux, familles, enfants...
    Il serait préférable, comme pour le tram, pour une question financière, d’en faire d’abord un seul afin d’en mesurer l’impact (fréquentation de l’ascenseur, diminution du flux automobile, impact lors des différentes manifestations, etc.).
    Notre préférence va à l’ascenseur reliant le jardin Beautemps-Beaupré à la carène, car il est plus central, desservant la gare et sur le front de mer plus d’entreprises, de commerces et de lieux de loisirs.
    Cet ascenseur devra impérativement s’intégrer au mieux dans le site architectural remarquable des remparts. C’est pourquoi, la base de l’ascenseur pourrait être en parement de vieilles pierres comme le mur et le parking du nouveau site des capucins, la montée entièrement transparente, sous l’armature en métal, donc en verre, la passerelle en métal mais les parapets également en verre.

  • Posté le 04 juin 2019 à 23h29 - Guy C.

    Bonjour,
    dans une ville ou la cohérence des projets interroge en permanence, rien d'étonnant à voir apparaître des ascenseurs avec des justifications fumeuses !

    Pour le bien être des brestois au quotidien, il serait bon de penser en premier à tous les piétons qui n'ont pas le droit dans des grandes artères de la ville à :
    - l'existence des trottoirs
    - des trottoirs de largeur ridicule
    - des passages PMR sur un seul côté de la rue !
    - des pistes cyclables mais pas de trottoir
    - des parkings organisés sur les trottoirs

    Les ascenseurs sont un luxe incompréhensible, fonctionnant bien entendu avec une électricité produite à plus de 500 km et dont l'intégration architecturale n'a pas l'air de concerner grand monde (perspective du Chateau et du monument Américain).

    Si c'est pour aider les personnes à mobilité réduite à descendre ou remonter du port vers le centre, c'est pas gagné vu la topologie des lieux, alors que faire descendre le futur tramway au port répondrait parfaitement à cette nécessité.

    Mais comme la Maire a lié les ascenseurs à une réélection en 2020, je pense que c'est un projet de peu d'avenir.

  • Posté le 04 juin 2019 à 23h27 - Philippe S.

    Je suis très intéressé par ce mode de locomotion permettant aux habitants de Brest-Centre de descendre (et remonter) sur le port plus facilement surtout que le stationnement le long de la mer à l'air de diminuer avec la restructuration des trottoirs et des bancs face à la grande bleue !
    Mais... pour les voyageurs devant prendre le train, il leur faudra remonter (et cela monte...) jusqu'à la gare avec leur valise, les horaires de bus n'étant pas aussi fréquents qu'on le voudrait.
    Maintenant que nous avons testé le téléféérique pourquoi ne pas en construire un depuis la gare jusqu'au quai de la gare maritime même avec 2 pylônes. Cela permettrait d'avoir une superbe vue sur la rade, le goulet et le château.
    Ph. Saget CCQ Brest-Centre

  • Posté le 04 juin 2019 à 19h11 - Sylviane C.

    Je suis favorable a ce projet interessant pour les personnes a mobilite reduite et pour celes rejoignant les hotels du port à partir de la gare. Les horaires poirraient concorder avec le lremoer et dernier train. Toute la nuit , je reste septique quand aux trafic des noctambules reliant les boites de nuit du centre ville à celles du port.

  • Posté le 04 juin 2019 à 17h14 - Quentin D.

    Je suis favorable à l'implantation de ces deux ascenseurs urbains. Il y a un certain dénivelé entre le port et le centre-ville qui dissuade sans doute beaucoup de personnes de pratiquer le port. Les personnes à mobilité réduite sont carrément contraintes d'emprunter des transports en commun peu efficaces ou leur véhicule personnel pour de faibles distances..
    En revanche, j'espère que cette démarche s'accompagnera d'une valorisation des escaliers qui permettent déjà de relier le port et la ville rapidement. Ces derniers sont à l'heure actuelle peu engageants. Cela serait peu coûteux et sans doute bien reçu par la population.

  • Posté le 04 juin 2019 à 16h38 - Françoise M.

    Je suis défavorable au projet sans réel intérêt au vu de la somme colossale que les travaux représentent. Un peu d'exercice n'a jamais fait de mal à personne, bien au contraire. Je crois qu'il faut raison garder et consacrer l'argent des contribuable à des projets moins anecdotiques : revaloriser certains quartiers (passé le pont de Recouvrance la rue de La porte est triste à mourir et je ne parle pas de la rue Jean-Jaurès au-dessus de St Martin) , lutter contre les déperditions énergétiques, proposer plus de transports en commun vert, voire des navettes gratuites pour rejoindre facilement le centre ville sans les contraintes du stationnement, créer plus d'espaces verts, miser sur de vraies alternatives pour être à la pointe de la transition écologique. Pourquoi pas faire de Brest un exemple en la matière ? Mais de grâce, cessez de mettre en valeur la vitrine sans faire le ménage dans l'arrière-boutique, c'est insupportable.

  • Posté le 04 juin 2019 à 09h36 - Ludovic D.

    Je suis très favorable à ce nouveau projet qui permettra enfin de relier le port au centre ville.
    Ce projet devrait permettre une diminution du trafic automobile très intense au niveau du port et permettre un déplacement piéton plus facile.
    Enfin un projet de quartier qui sert au plus grand nombre...
    Si le projet est voté, il faut faire les deux ascenseurs (gare et château).
    Par contre, une ouverture 24/24 me parait inconsciente au vu du manque de civisme évident d'un grand nombre de noctambules présents sur le port passée une certaine heure.

  • Posté le 03 juin 2019 à 18h36 - Isabelle K.

    Je suis pour ce projet qui permettra à de nombreuses personnes (personnes handicapées, parents avec poussette, personnes âgées, personnes marchant avec des béquilles…) de profiter plus facilement d'un accès au port de commerce. C'est aussi une façon d'ouvrir encore plus largement ce lieu, où se déroulent de nombreuses animations, à tous, Brestois ou pas.

  • Posté le 03 juin 2019 à 17h04 - Thierry R.

    Défavorable
    Coûteux pour l'acquisition et son entretien. La ville n'a plus les moyens de ce genre de gadget (ou d'attraction comme le téléphérique).
    C'est un paradoxe ou l'on prône les bienfaits de l'exercice physique. Et pour ceux qui ont des difficultés pour monter les escaliers il y a les transports publics.
    Un ascenseur urbain est forcément un prototype et l'on connait les difficultés de mise au point (téléphérique).

  • Posté le 03 juin 2019 à 11h52 - Daniel A.

    Bonjour, je suis tout à fait favorable à la mise en place de ses deux ascenseurs urbains, dans de nombreuses villes (Lisbonne, Clermont Ferrand, Saint LO etc.....) j'ai pu en voir l'utilité urbaine. Notre ville étant pentue cela favorisera les déplacements doux en inter quartiers, certes cela coute mais tout comme le Téléphérique ou le Tramway ceux qui sont contre seront les premiers à les utiliser au quotidien.

  • Posté le 02 juin 2019 à 14h02 - Dominique N.

    Je trouve ce projet sans intérêt, encore une mauvaise idée pour dépenser l’argent public.
    Nos priorités ne sont pas les mêmes que BMO. Les riverains habitants sur le cours Dajot sont de plus en plus méprisés, ils ne peuvent profiter de la vue que tous les 4 ans (merci les fêtes maritimes) puisque les arbres ne sont élagués que pour cette occasion. D’apres Les réponses de BMO , la taille annuelle des platanes les fragiliserait, réponse étonnante lorsque l’on voit que dans le Sud Ouest ils sont taillés courts tous les ans, et sont beaucoup plus beaux que dans cette région. Les riverains subissent également tous les bruits occasionnés par les manifestations diverses et variées du parc à chaîne, sans que cela ne pose aucun problème à la ville: festival des fanfares, cirques, foire St Michel, jeudi du port... j’en passe et des meilleures. Sans compter sur les personnes bien avinées, qui sont très bruyantes quand elles empruntent ce même Cours en rentrant à des heures nocturnes, réveillant sans scrupules tous les riverains.
    Un ascenseur serait une absurdité de plus occasionnant des nuisances à ces mêmes riverains.
    Je pense que si Mr Cuillandre habitait dans ce quartier, la donne ne serait pas la même.
    Je tiens à spécifier que je ne suis pas contre les arbres du cours Dajot, mais que 2 rangées comme autrefois suffiraient largement, seraient plus écologiques car elles éviteraient aux riverains de gaspiller par un éclairage intempestif, dû au manque de lumière. Ceci est d’autant plus étonnant que nous entendons beaucoup parler d’ecolo Responsable.
    Il est effectivement d’actualité De se mettre au sport,et vos journaux s’en font l’echo, cette petite promenade du parc à chaîne au cours Dajot, par les rampes ou les escaliers est tout à fait salutaire pour une meilleure santé des habitants brestois. Si vous voulez vraiment les aider, proposer leur une navette gratuite avec un bus écologique et électrique.

  • Posté le 01 juin 2019 à 20h35 - MORGANE D.

    Très bon projet pour les personnes à mobilité réduite dont je fais partie mais à condition que les autres possibilités soit également étudiées . type Navette gratuite (au moins sur les grands pôles ). Il faut que les Ascenseurs soit ouverts toute la nuit. Et aussi que le port se développe, c est hallucinant, il n y a pas de supérette, boulangerie, pharmacie, poste. ( ah si , il y a une grosse.... moche sur le port au nom de leclerc drive ) Toujours obligé de remonter en ville. Sauf pour les bars là on est servi. ^^

  • Posté le 30 mai 2019 à 15h34 - Anthony J.

    Je trouve cela inutile il y a beaucoup mieux a faire comme plus de sécurité pour la ville police de proximité eclerage des passage piéton
    Et aussi revaloriser le centre ville pas plus d'événements gratuit ainsi que réanimer le haut de la rue jean jaures

  • Posté le 30 mai 2019 à 14h56 - Clement N.

    Bonjour je suis contre ce projet car il va être désastreux pour la ville de Brest. Les ascenseurs vont coûter très chers et abîmer les fortifications de vauban donc ce projet ne sert à rien.

  • Posté le 30 mai 2019 à 13h49 - Daniel .

    Personnellement je suis favorable aux deux ascenseurs. Ce serait une distribution équilibrée.
    Il faudrait toutefois accompagner la mise en place de ces ascenseurs d'une offre accrue de transport en commun et d'une limitation très importante des voitures.
    Les ascenseurs perdrait une grande part de leur utilité sans ces dernières mesures.
    N'oublions pas la lutte contre le réchauffement climatique.

  • Posté le 30 mai 2019 à 10h23 - Julien L.

    Ce projet me semble inapproprié et "tape-à-l’œil". Pour répondre à la problématique de l'accès au port de commerce et à la marina, une simple navette ou le renforcement de la liaison bus existante ferait amplement l'affaire. De plus, ce projet chargera et enlaidira inutilement le paysage concerné.
    J'estime donc que ce projet, premièrement, ne répond pas à la problématique posée :
    -réduction du flux de circulation sur le pont de l'Iroise
    Deuxièmement, que certaines problématiques n'en sont pas :
    -accessibilité au port (déjà accessible par bus et à pieds)
    Je suis donc opposé à ce projet.

  • Posté le 29 mai 2019 à 16h48 - Daniel A.

    Excellente idée, tout à fait dans la dynamique d’incitation aux déplacements verts et à la diminution du flux automobile que devront mettre en place, tôt ou tard, les villes. Autant commencer tout de suite !
    Pour ma part, je suis favorable à la solution des 2 ascenseurs qui me paraissent avoir un positionnement équilibré et efficace.

  • Posté le 29 mai 2019 à 10h23 - Sylvie G.

    Je suis brestoise et en fauteuil roulant. Mon mari et moi nous promenons souvent au port et l'ascenseur nous serait très utile !
    En dehors de notre cas personnel, je pense qu'un ascenseur contribuerait à animer davantage le port sans y amener trop de voitures.

  • Posté le 28 mai 2019 à 18h42 - Thomas L.

    Je trouve l'idée intéressante pour les usagers du port souhaitant se rendre à pieds depuis le plateau. Cela permettra par ailleurs un accès plus aisé au port pour les personnes à mobilité réduite ou les personnes âgées, l'accès ne se faisant aujourd'hui que par un long et étroit trottoir en pente ou par un escalier.

    Comme l'a fait remarquer Mme Coteret, une amplitude horaire coïncidant avec les ouvertures des commerces et lieux de loisirs en bas serait à envisager.

  • Posté le 28 mai 2019 à 15h19 - Frédéric L.

    Très bonne idée ces ascenceurs urbains. Cela permettrait notamment aux personnes à mobilité réduite et aux Brestois âgés d'accéder facilement du centre-ville à ce quartier dynamique du port et vice versa.
    J'ai expérimenté un modèle d'ascenceur urbain à Chinon (37).
    Il permet de rejoindre le centre-ville à la forteresse rapidement. C'est rapide et efficace !


    ascenceur_urbain_Chinon.jpg (jpg 255Ko)
  • Posté le 28 mai 2019 à 10h27 - Anne-Sophie C.

    Je trouve cela très intéressant dans le but de désenclaver le port (aujourd'hui difficilement accessible au pietons), il est important d'avoir une amplitude horaire correspondant aux activités nocturnes de ces lieux (discothèques, bars, restaurants), et d'assurer une liaison commode et directe vers le port de plaisance, qui souffre lui aussi du même mal...
    Très belle initiative en tout cas. Merci A vous.

  • Posté le 28 mai 2019 à 09h55 - François D.

    Je pense qu'une navette qui sillonnerait le port et la gare en boucle, autorisant les vélos à embarquer serait bien plus utile. pour l'intermodalité.

  • Posté le 28 mai 2019 à 09h49 - LOIC D.

    Merci d'arrêter de dépenser l'argent que la ville ne possède pas, pour un projet sans intérêt pour la majorité des Brestois.

    Faire plaisir aux touristes et aux habitants hors BMO ne suffit pas à augmenter les taxes et prélèvements divers des contribuables locaux.

    Que la mairie commence par publier son bilan comptable avant de se lancer dans des projets dispendieux et ridicules, qui n'ont pour but que de flatter l’Ego de quelques uns.

    Cordialement,

    Loïc DUPRAT

Dernière mise à jour le :