Registre numérique

31 avis

  • Posté le 22 mai 2019 à 10h38 - SAGET Philippe

    Bonjour
    Je suis très content de voir que le tram a fait son trou dans les transports brestois (comme le téléféérique). Maintenant, une deuxième ligne de tram est tout à fait justifiée pour desservir des lieux qui drainent un grand nombre de personnes: gare - fac - quartier Bellevue - Hopital
    Il ne faudrait pas oublier la liaison Ville/Port en englobant les projets d'ascenseurs (ou autres). La gare maritime devant être déplacée dans un futur proche, pourquoi ne pas imaginer un téléféérique Gare/Port ? Projet ouvert en concertation fin mai 2019...
    Cordialement, Ph. Saget (CCQ Brest-Centre)

  • Posté le 21 mai 2019 à 11h21 - TISSEAU CHRISTOPHE

    Bonjour,
    Le projet me sied parfaitement.
    Juste une proposition :
    La ligne de bus électrique desservant Lambezellec ne pourrait elle pas continuer vers la porte de Gouesnou et ainsi desservir la clinique Keraudren et la zone Kergaradec.
    Je trouve que s'arrêter en bourg de lambé est un non sens, nombre de personnes se rendent à la clinique et/ou vers la zone du Leclerc où plein d'enseignes commerciales s'installent
    Merci

  • Posté le 19 mai 2019 à 18h08 - Lamour Thomas

    Un projet à avoir pour l'avenir du réseau : le franchissement de l'aber de la Penfeld entre les plateaux de Quéliverzan et du Bouguen.

    Aujourd'hui, pour franchir la vallée entre les quartiers administratifs des Quatre-Moulins et de Bellevue, il n'existe qu'une seule rue côté Quatre-Moulins : la rampe des Capucins reliant l'ancienne porte de l'arrière-garde aux ateliers. Du côté Bellevue, il est possible de remonter par la rue des archives pour déboucher près du miroir aux énergies sur l'avenue Le Gorgeu ou passer par la rue de l'anse Saupin puis la rue de Normandie pour rejoindre la place Napoléon III.

    Un pont coûterait particulièrement cher et n'est pas forcément nécessaire pour un déplacement en voiture, mais pour ce qui est des transports en commun, pourquoi ne pas prévoir dès maintenant un téléphérique urbain reliant les deux plateaux ?

    On pourrait imaginer un départ de Quéliverzan près du pont de l'Harteloire, un passage au dessus de la rue du cap Nord près du GESMA, un premier pylône sur les quais du Salou sur la rive droite, un deuxième près du bâtiment de fer sur la rive gauche et une arrivé sur la rue du Bouguen à proximité de l'arche de la porte du Bouguen.

  • Posté le 17 mai 2019 à 20h11 - HYPEAU Hervé

    Bonjour

    Je circule beaucoup en bus et en tram.

    J'habite actuellement à Bellevue et je trouve que le quartier est bien desservie par les lignes 1, 5, et 6. Surtout 1 et 5 que j'utilise.

    J'ai vu que la ligne de tram va concilier à la fois une partie du trajet actuellement réalisé par la ligne 1 et aussi une partie de la ligne 5 sur Kergoat.

    J'espère que la nouvelle ligne de tram va permettre d'améliorer les conditions de vie à Bellevue notamment inciter à ravaler les immeubles et attirer du monde dans ce quartier déjà vivant.

    Bientôt je vais déménager à Kérichen.

    La ligne de bus électrique me ravi car elle passe à deux pas de mon nouveau logement.

    Je trouve que les deux projets sont de qualité et je remercie la mairie de les mettre en place.

    Bonne journée.

    Hervé

  • Posté le 17 mai 2019 à 11h23 - CORRE ODILE

    Bonjour,
    J'habite le bourg de Plouzané et je travaille sur Bellevue. Mon employeur favorise l'usage des transports en commun ou les modes de déplacement doux comme le vélo. Pour autant, la déserte de bus ou Tram actuelle n'est pas pertinente pour effectuer mes trajets quotidiens. Dans tous les cas de figure, le shéma actuel m'oblige à passer par le centre ville et avoir deux changements, ceci pour une durée de transport d'au moins 1h (dans le meilleur des cas) quand seulement 15 mn me suffisent en voiture. De manière générale, tous les habitants à l'Ouest de Brest n'ont pas d'accès direct aux grands pôles d'activité publique que sont le crématorium du Vern, le CHRU Cavale Blanche, La CPAM de Bellevue et les écoles et facultés.
    Mes propositions sont les suivantes :
    - créer une ligne de bus empruntant la D205 de contournement du Vern pour accéder directement au CHRU et ensuite Bellevue. Cette ligne pourrait avoir des véhicules réguliers aux heures de bureaux et moins fréquents en journée. Elle permettrait aussi aux futurs habitants de la zone des prairies du Vern d'accéder aux équipements publics de l'Ouest de la métropole.
    - créer un relais parking pour le tram au niveau de Thalès. Pour les habitants de l'Ouest, le parking Fort Montbarrey n'a pas d'utilité.
    - créer un arrêt minute au terminus portes de Plouzané pour permettre aux véhicules de ne pas stationner sur les parkings de Thalès et du drive Leclerc.
    - le prolongement de la ligne de Tram de quelques mètres vers le rond point de Kerzéniel permettrait de sécuriser les descentes et montées de bus qui sont actuellement très dangereuses. Les passagers doivent courir entre les voitures qui roulent très vite(malgré la limitation de la vitesse à 30 km/h)pour ne pas rater leur correspondance qui passe souvent sous leur nez. Dans ce cas, le tram suivant n'est que 6mn plus tard, mais dans l'autre sens, le temps entre deux bus de la ligne 15 est de 15 à plus de 20mn. Il n'est pas rare d'effectuer le trajet centre ville de Brest à Plouzané Bourg en pratiquement 1h30.
    - il serai opportun de placer un radar fixe sur l'avenue de la 1ère dfl pour éviter les excès de vitesse à proximité du terminus.
    - pour les déplacements à vélo, pourrait on envisager un itinéraire vélo le long de la D205, qui rejoindrait la liste cyclable au niveau du Questel et longerait la future zone habitable des prairies du Vern ?
    Le tram et le téléphériques sont des réussites qui ont modernisé le paysage urbain. La seconde ligne de Tram permettra au quartier de Bellevue d'être mis en valeur et de modifier la perception négative des Brestois. Pour y avoir habité 15 ans, c'est un quartier où il fait bon vivre malgré les échos de la presse.
    Merci de permettre à chacun de s'exprimer pour faire aboutir ce projet et le rendre le plus cohérent possible au quotidien.

  • Posté le 17 mai 2019 à 11h11 - LOUBOUTIN Jean

    A propos de la seconde ligne de Tramway:
    Le terminus au CHRU de la Cavale Blanche doit se faire boulevard Tanguy Prigent afin que le tram dans cette partie nord du quartier de Saint-Pierre ne soit pas destiné exclusivement à l'hôpital. Un réseau de tram ne se modifie pas à la demande comme une ligne de bus il est donc important de bien choisir. A proximité immédiate du boulevard et limité par lui il existe un quartier avec des habitations individuelles, du collectif, un lycée, une école ...
    La sortie nord de ce site se fait exclusivement par la rue Mozart au carrefour du Questel, il me semble important d'envisager l'accès, même, à pied des usagers de ce quartier en approchant le dernier arrêt au plus près du carrefour. De plus ce positionnement serait également profitable au site du Questel avec le club hippique, les entreprises et cabinets s'y trouvant.
    Il faudra en contrepartie réaliser un accès confortable et protégé au CHRU à partir d'un arrêt situé plus à l'est.

  • Posté le 17 mai 2019 à 09h58 - LOUBOUTIN Jean

    Améliorer la desserte des communes de la métropole avec :
    de nouveaux pôles d’échange multimodaux, points de connexions entre différents modes de transports : tramway, bus, circulations douces, etc., et proposant ainsi diverses fonctionnalités : accroches vélos, parkings relais... Beau programme, voici quelques idées sur l'existant :
    Le pôle de Fort Montbarey à proximité du terminus de la ligne A souffre de son succès et quelques défaut structurels.
    Régulièrement saturé, il est nécessaire d'ajouter une offre complémentaire surtout pour les usagers venant de Plouzané et plus loin, et d'améliorer le site actuel.
    Son accès est régulièrement rendu difficile aux heures de pointe car le trafic de la rue Romain Gary (entrée et sortie des véhicules et sortie des bus) est régulé par un feu tricolore qui libère le passage durant 7 secondes à chaque feu vert. Il ne faut pas oublier que cette rue est aussi l'exutoire des quartiers sud de Saint-Pierre et que, en plus de la rue citée, les rues Alfred Nakache et du 11 novembre y aboutissent également.
    Il serait également nécessaire d'y positionner des arrêts minute absents pour l'instant (sauf l'entrée du garage Rozec) au service des habitants de cette partie de Saint-Pierre. D'autre arrêts pour les habitants de Plouzané et plus loin pourraient se trouver à proximité de la porte du
    Conquet

  • Posté le 15 mai 2019 à 15h08 - BOYER BRUCE

    Bonjour, dans le cadre de ce droit de parole qui nous est donné en c'est temps d'oppression. J'apporte mon avis qui est vraisemblablement positif a la futur ligne de tram dans sont tracé originel tout en adaptant la chaussée de proximité avec un revêtement plus adapté que siam aux déplacements verts (vélo et autres moyen de locomotion.) afin de mettre la mobilité de demain en avant. J'admets que c'est travaux on un cout. Sans avoir tout les aboutissant je suis plutôt en accord avec le trolleybus qui pourrait être a haut niveau de service comme ce qui est envisager avec le bus actuelle. Car il est vrai qu'actuellement l'électrique fait face a des questions de recyclages encore flou.
    Cependant si l'option du bus électrique est choisi il est primordiale de s'inspirer voir de coopérer avec les chinois qui possède 99% du parcs de bus électrique mondiale et tout autant niveau fabrication de batterie.

  • Posté le 15 mai 2019 à 00h17 - FLOC'H Ghislaine

    Bonjour.

    Bonnes nouvelles que la 2ème ligne de tramway et la ligne (bien supplémentaire, n'est-ce pas? en plus de la ligne 3 existante?) Gare-Lambézellec (qui desservirait Kerichen)!
    A ce propos, préfère le tracé de base pour la ligne 2 tramway (il faut bien desservir, de manière rapide, les facs et le quartier de Bellevue). Et comme dit par de nombreux internautes, lors des travaux, garantir qu'1 arbre coupé = 1 arbre replanté ailleurs (pas loin, pour ne pas dénaturer les zones de la voie).
    Préfère également le tracé de base de la ligne BHNS (partir de la gare --essentiel--, ne pas passer par Albert Ier --multiples inconvénients cités par d'autres internautes--). Il était temps qu'on desserve la zone très scolaire (Kérichen élargi et La Croix-Rouge).
    Comme je l'ai dit plus haut, il faut que cette ligne vienne en renfort de la ligne 3 et ne réduise pas la fréquence des bus 3.

    Je suis une utilisatrice quotidienne du réseau de transports en commun. J'habite à Plougastel et dois me déplacer plusieurs fois par jour sur Brest (différents lieux de travail et autres).
    Comme l'a très bien souligné une internaute, je ne comprends pas que lorsque nous venons de Plougastel ou du Relecq-Kerhuon, nous soyons obligés d'aller jusqu'à Liberté pour pouvoir ensuite prendre un bus qui nous amènera au Port de commerce -- ce qui prend un temps infini! Pourquoi pas de ligne de bus électrique (de trolley?) entre Palaren et le Port de commerce?
    Autre point que je n'arrive pas à comprendre: quand on vient de Plougastel, on passe devant le Spadium Parc. Mais si on veut s'y rendre, il faut aller jusqu'à Palaren et attendre un bus 11 (le bus 14 est rare/ une fois par heure et encore, cette ligne s'arrête tôt) pour pouvoir repartir en sens inverse ("revenir sur ses pas") et descendre à l'arrêt de la piscine. Idem pour le trajet retour (en sachant qu'à partir d'une certaine heure en semaine et que le dimanche en journée, il y a peu de bus donc temps de correspondance long). Conclusion: absurde (alors qu'une "boucle" de 2 min maximum serait totalement possible); les élèves de Plougastel vont à une autre piscine à Brest pour éviter ce problème de correspondance-attente). A ceci s'ajoute que, pour les mêmes raisons, les usagers de Plougastel qui veulent prendre le car pour Quimper sont obligés d'aller jusqu'à la Gare (?!) pour prendre le car au départ de Brest alors que celui-ci passe par l'arrêt Spadium Parc...
    Autre point non lié aux tracés de lignes: pourquoi plusieurs abribus pour le départ des lignes 11 et 14 (cette dernière ne circulant qu'une fois par heure) et un seul petit abri pour l'arrêt Strasbourg (vers Relecq et Plougastel) où passent plusieurs lignes (les 2 Relecq, Plougastel et Guipavas)?
    Comme évoqué par certains internautes, il faudrait renforcer les liaisons entre certaines communes BMO et Brest ET arrêter de centraliser toutes les lignes au niveau de Brest pour penser aussi liaisons entre les communes en périphérie.
    A propos du renforcement des bus pour les communes hors Brest, vous montrez un plan (insuffisant pour bien comprendre) mais ne développez aucun texte expliquant précisément les propositions à considérer. Pourriez-vous y remédier, s'il vous plaît?
    Je vous remercie d'avance pour votre compréhension et espère que les avis déposés par les habitants/ usagers seront bien étudiés pour une prise en compte effective.
    Cordialement,
    Une habitante de Brest-BMO depuis plus de 25 ans

  • Posté le 14 mai 2019 à 11h15 - LE HENAFF FRANCOISE

    Je prends ma voiture tous les jours pour me rendre de la ZA Toul ar ranig de Plougastel Daoulas au port de commerce de Brest. J'ai utilisé une fois le bus, pour voir. Il m'a fallu plus d'une heure au lieu d'un quart d'heure en voiture : déplacement à pied (c'est encore le plus rapide) du port à la place de la liberté, puis bus. Donc plus de 2 h de trajet par jour au lieu de 30 mn (tout cela aux heures où il n'y a pas trop de monde sur la route). Avec un parking sur Plougastel Daoulas, je pense qu'il y aurait de quoi remplir des bus vu les voitures qui se retrouvent sur le pont aux heures de pointe. Il va de soit que les passagers ne seraient pas tous issus des communes de Brest Métropole mais cela diminuerait la circulation sur le pont aux heures de pointe et la pollution. De plus, certaines personnes n'ont pas de véhicule. Donc, un bus reliant Plougastel Daoulas au port de Brest serait apprécié en semaine aux heures de ponte. Est-il possible d'analyser le problème ?

  • Posté le 13 mai 2019 à 17h42 - chauchat luc

    Bonjour;

    Concernant le réseau existant (j'habite en centre ville et je me rends à la technopole) je suis étonné du peu de bus permettant de se rendre à la technopole à partir du terminus. Le bus est toujours bondé et on doit attendre près de 20min quand on y arrive après 8:30...par ailleurs le 13 et le 43 se suive à quelques minutes (donc l'un des deux roule à vide).
    je ne sais pas combien de personne travaille sur le site (écoles, entreprises, labos ...) mais j'ai quand même noté que l'on a construit un immense parking très récemment à la place de terrains boisés ...dommage pour l'environnement :-(

  • Posté le 13 mai 2019 à 09h47 - C Quentin

    Bonjour, Au vu du nombre d'étudiants et d'actifs qui se rendent quotidiennement au technopôle de Plouzané du fait des écoles qui y sont présentes, il serait sans doute profitable à un nombre significatif de personnes que de disposer d'une ligne de transport en commun reliant le centre-ville de Brest au technopôle et régulièrement dans la journée.

  • Posté le 11 mai 2019 à 20h47 - Corrio Olivier

    Si la ligne 2 est déjà actée, c'est dommage de ne pas faire une boucle cavale-blanche vers Thalès. Ceux qui veulent aller de Thalès (venant de Plouzané, le Conquet...) à Bellevue doivent passer par le centre-ville.
    Personnellement habitant Plouzané je mets beaucoup moins de temps à venir en vélo qu'à prendre le bus+tramways, du coup en voiture je mets encore moins de temps et ce n'est pas écologique je le concède.
    Après développer des bus électrique serait moins coûteux, moins embêtant...Alors certes il faudrait plus de Bus mais quand on voit le tramway tourner à "vide" c'est dommage.

    Il faut penser que peut être des bus autonomes sans chauffeurs seront d'actualité dans les années à venir (voire même avant 2025).
    Après vu le bord politique de Brest, dépenser l'argent des contribuables est un jeu bien connu (quand on voit le prix du téléphérique pour gagner 10mns à pied...sic).

  • Posté le 11 mai 2019 à 09h53 - Lamour Thomas

    Quelques questions par rapport au réseau actuel de bus :

    Pourquoi la ligne 12 (Guipavas) ne va t'elle pas jusque l'aéroport et les ZA de Prat Pip et St-Thudon ? Les guipavasiens travaillant là-bas ne peuvent-ils pas s'y rendre en transport en commun sans passé par le Froutven ? Pourquoi d'ailleurs si peu de lignes permanentes (autrement dit pas résago) à Guipavas ? Pourquoi la ligne vers Guipavas ne part-elle pas des Portes de Guipavas ?

    Ne pourrait il pas y avoir une ligne 12 (Guipavas) qui part des Portes de Guipavas, suit le tracé de la ligne résago 25 jusqu'à Lavallot, puis reprend le tracé actuel et se prolonge ou fait un détour sur l'aéroport ? Et dans le même temps une ligne 14 (Guipavas par Le Relecq-Kerhuon) partant de place de Strasbourg suivant le tracé de l'actuelle ligne 12 jusqu'à Lavallot, bifurquant sur la ligne résago 25 jusqu'au Moulin Blanc, reprenant la ligne 14 actuelle jusqu'à Résistance et prenant ensuite les lignes résago 24 puis 23 jusqu'à St-Herbot ?

  • Posté le 10 mai 2019 à 16h23 - RIOU THIERRY

    Une deuxième ligne de tramway me semble évidente pour desservir au mieux la ville. Ma conjointe utilise tous les jours ce transport, et en est très contente. Le problème, c'est que pour ma part, je travaille dans la zone de kergaradec (côté SDMO), et habite Le Relecq Kerhuon, il m'est donc impossible de prendre les transports en communs, ou alors 1h1/2 de voyage....il y a quelque chose à développer à ce niveau, comme la desserte de Kergaradec de la station des portes de Guipavas, où je vois bon nombre de piétons passer pas des petites routes pour rejoindre la zone (vers kerzouric). Une station de location de vélos électriques à cet endroit serait aussi un plus.

  • Posté le 10 mai 2019 à 10h47 - Ménard Philippe

    Bonjour,
    je suis en accord avec ce qu'a écrit monsieur X Clément le 1er mai 2019: un trolleybus aurait l'avantage:
    -d'une plus grande modularité, souplesse d'application, et de modification de trajet le cas échéant,
    -de travaux moins conséquents en coûts et désagréments, la pose des câbles d'alimentation électrique ne nécessite pas de gros et longs travaux,
    -d'un silence de fonctionnement appréciable par les riverains ( demandez leur ce qu'ils pensent du tram au niveau sonore et vibratoire),
    -laisse la possibilité aux automobiles de circuler et évite aux deux roues les désagréments et dangers des rails,
    -est plus éco-responsable(mot très à la mode) en terme de gestion des ressources et déchets dus aux batteries,
    J'ajoute que, concernant le pont de la Villeneuve, je trouve tout à fait stupide de ne pas l'élargir afin d'éviter ce goulot d'étranglement qui pénalise et agace tant les usagers qui n'ont que cette voie pour aller et venir domicile/travail deux fois par jour; alors si c'est pour en faire une voie partagée, ce sera l'enfer pour les automobilistes!
    Mais c'est peut-être ce qui est désiré, cette portion du boulevard est, avec ses rétrécissements, rond-points et dos d'âne... un véritable supplice pour tout individu en bonne santé, alors ont-ils imaginé ce qu'il en est pour les personnes accidentées transportées en ambulance vers le CHU de la Cavale Blanche?
    Le Tram a tué quasiment tous les commerces traditionnels la rue Jean Jaurès et ne bénéficie qu'aux usagers qui habitent sur son périmètre et pour de courts trajets: si vous voulez aller de Lambé à la zone de la Pointe du Diable c'est impossible en transports en commun, interminable!
    Quelles seront les victimes des nouveaux travaux prévus?
    J'espère que tous les points de vue qui sont donnés sur ce Forum seront pris en compte et que cette concertation n'est pas, encore, qu'un coup de bluff.
    Cordialement.

  • Posté le 10 mai 2019 à 09h26 - AYRES Véronique

    Simple constat , sur BMO les communes les plus peuplées après Brest sont Guipavas,Plougastel-Daoulas et Le relecq Kerhuon, or ces trois communes sont desservies à un absolu minima par les transports en commun.
    Il est par exemple impossible d' aller de façon directe de Plougastel ou du Relecq à la zone de Kergaradec ou Bd de l'Europe (à part de passer par Brest centre en faisant un détour majeur). Et pourtant cette zone d'activité est majeure tant en terme de commerces que de réseaux d'entreprises .
    -Ma question est donc pourquoi ne pas mieux desservir ces communes qui contribuent énormément vu leur nombres d'habitants avant d'aller densifier les transport dans un quartier de Brest déjà très bien desservie par les Bus?

  • Posté le 07 mai 2019 à 18h27 - LE BERRE Anthony

    Je suis très intéressé par ce projet de création de ligne B et D sur Brest. Je pense que l'idée de réduire les coûts de la ligne D en ne la faisant partir uniquement depuis la place Albert 1er est une erreur. Cela entrainera un noeud de transport au niveau de cette place. Mais quels en seraient les réelles intérêts? Il n'y a rien à proximité.
    Cela se ferait au détriment de tous les voyageurs provenant du Nord de la ville contraint d'effectuer un changement. En effet, ceux-ci devraient faire un changement et attendre à nouveau avant de pouvoir se rendre dans le centre ville (ce qui n'est pas, je pense l'effet recherché)
    Au niveau du tracé de la ligne D, un doublement de la ligne avec le tracé initial prévu de la B ne me semble pas non plus judicieux. En revanche, la déserte de la partie Ouest de l'Université de médecine en passant par Malakoff et Kerigonan permettrait de couvrir une plus large surface du territoire.
    En ce qui concerne le doublement de l'axe Liberté-Gare SNCF, je reste mitigé.
    En espérant que mon avis sera pris en compte dans ce débat citoyen.

  • Posté le 07 mai 2019 à 17h11 - Abgrall-Abhamon-Ollivier Daniel

    j'ai suivi avec intérêt la réunion d'hier soir (06/05) à l’hôtel de ville, ceci conforte mon avis personnel que cette deuxième ligne de Tram est essentielle comme présentée pour la ville, un passage par Kergoat est judicieux et bien sur l’hôpital de la cavale ou il devient infernal de s'y rendre en moyen personnel, la ligne en BHNS vers Lambé me parait également bien pensée avec un bémol " je ne vois pas l’intérêt de doubler les lignes avec celle du futur Tram, un départ du coté de la place Albert 1er serait plus judicieux et donc moi couteux, la boucle par contre me plait bien,
    cordialement un habitant de Brest-centre utilisant les transports en commun

  • Posté le 07 mai 2019 à 12h15 - Lamour Thomas

    En réponse à Monot Bernard :

    Depuis le projet de la première ligne, il est envisagé la liaison en tram-train sur la seconde ligne par le réseau ferroviaire SNCF jusqu'à Landerneau et Landivisiau en passant notamment par Le Relecq-Kerhuon : l'arrêt Gare tel que projeté est en prévision du raccordement futur de la ligne B vers le réseau ferroviaire SNCF.

    Lors de la première réunion du 29 avril, la question a été posée sur la raison du non raccordement immédiat, la réponse a été le coût d'une part et l'accord à trouver avec la SNCF de l'autre.

  • Posté le 07 mai 2019 à 00h54 - Monot Bernard

    Pourquoi avez vous fait option d'envoyer le BHNS au contact du projet d'ascenseur et pas le tramway? Il permettrait de desservir la sous-préfecture et le tribunal.
    Pourquoi ce doublon tramway et BHNS entre la gare et la place de la Liberté? Ne serait-il pas plus logique de faire partir le BHNS de la place de la Liberté?
    Le terminus de l'hôpital de la Cavale-Blanche doit aussi desservir le quartier de la Cavale et du projet de la Fontaine Margot.

  • Posté le 03 mai 2019 à 01h21 - Lamour Thomas

    Note : ce message est en réponse de l'avis de X. Clément.

    La question a été posée lors de la première réunion à M. Phillipe COU concernant l'alimentation de la ligne D projeté par lignes aériennes, autrement dit avoir un trolleybus plutôt qu'un autobus électrique sur batterie. La réponse a été que, technologiquement, c'est aujourd'hui un concept qui a pris la poussière et pour lequel nous n'avons plus en France les compétences techniques ou industrielles. Cela veut dire faire venir des experts étrangers de loin, et aussi payer beaucoup plus cher. Il n'a toutefois pas exclus la possibilité de développer, dans le futur, la ligne D dans ce sens ou vers une alimentation par pile à combustible, si les technologies se développent suffisamment pour être économiquement plus avantageuses.

  • Posté le 01 mai 2019 à 21h22 - X Clément

    ** Pour ceux qui veulent directement voir la solution la plus adaptée, lisez le dernier paragraphe. **

    Je suis très heureux qu'il y ait des fonds pour pouvoir développer la ville. En effet, c'est une bonne chose, qui permettra de dynamiser la ville et qui nous mène progressivement vers une ville propre. Cependant, je ne comprends pas le choix d'une seconde ligne de Tramway et d'une ligne de BHNS.

    En effet, pour ce qui est du Tramway, ce dispositif est très lent, comparé aux bus. De plus, si l'un d'entre eux tombe en panne ou à un problème, c'est toute la ligne qui est coincée, alors qu'avec un bus, ce problème n'existe pas. L'installation du système est un gros problème aussi, il faut faire de lourds travaux, pour installer les rails et l'infrastructure nécessaire, ce qui va nous faire perdre le peu d’espaces verts qu'ils nous reste et qui est en total contradiction avec notre objectif qui est d'avoir "une ville verte" ; Rappelez vous l’enfer et la destruction qu’a causé la ligne A lors de sa construction. Si une rue est barrée, et que le chemin du tram est dessus, encore une fois, toute la ligne est coincée, et il faut mobiliser des bus de remplacement ; nous pouvons ici citer comme exemple l’entretien récent des rails qui à bloqué toute la ligne à certains horaires . Les véhicules utilisés sont bruants et causent beaucoup d’accidents comparés aux bus ; encore une fois, il y a eu un accident très récemment. Il est aussi à noter que la nouvelle ligne risque de passer par des endroits très sinueux, par lesquels un bus standard aurait déjà du mal à passer, alors imaginez l’enfer avec un Tramway.

    Quant-à la ligne de BHNS, je trouve que c’est une idée géniale. Cependant plusieurs problèmes sont aussi existants.
    Nous pouvons citer d’abord le système d’alimentation des véhicules, qui se fera par des batteries qui sont rechargées à chaque arrêt, ce système va bientôt être obsolète car d’ici peu, nous aurons des batteries capables de contenir suffisamment d’énergie pour une journée entière de service sans recharge. Le problème d’une batterie, qu’elle soit d’une capacité suffisante pour tenir entre deux arrête ou qu’elle puisse faire une journée se service sans recharge, est qu’elles sont composées de métaux lourds ou toxiques dont nous sommes et seront incapables de recycler lors ce qu’il faudra les remplacer. Ce qui signifie donc qu’à long terme, un bus électrique polluera plus qu’un bus diesel ; même si la pollution est localement réduite à l’aide de bus électriques, le recyclage des batteries étant quasiment impossible, celles-ci dégagent tellement de pollution, qu’elles pollueront finalement plus que les émissions d’un un bus Diesel cumulée durant la même distance parcourue. Ce qui veut aussi dire qu’un BHNS avec ce type d’alimentation le même problème qu’un Tramway pour les déviations.
    Finalement, un BHNS n’est en réalité qu’un bus classique avec un design différent qui est un mélange entre le Tramway et le bus. Pour des raisons, ils ont souvent l’avant arrondi et des portes de Tramway. Mais ils ne sont pas plus rapides qu’un bus classique, et n’ont généralement pas plus de capacité qu’un bus normal de même type (standard ou articulé).

    Il faut maintenant parler des actuels problèmes de la ligne 1. Car elle en à elle aussi et c’est pour cela qu’il faut la refaire.
    D’abord, la ligne est une LHNS (Ligne à Haut Niveau de Service), elle utilise des bus classiques, mais dispose de beaucoup de couloirs de bus, les bus passent toutes les 5-7 minutes, et il n’y a que des bus articulés. C’est déjà beaucoup, mais pas suffisant car aux heures de pointe, il n’y a pas de place pour tout le monde.

    Enfin, si nous voulons nous diriger vers une ville verte, il faudra modifier les axes les plus fréquentées en premier. Donc par conséquent, c’est la ligne 1 qui doit y passer. Mais je vois toujours la ligne 1 en service.

    La solution existe déjà, ou presque. C’est quelque chose de plutôt ancien et oublié en France. Nous en avons même eu à Brest il y à longtemps. C’est un véhicule qui répond à tous nos problèmes : écologique à court et long terme et localement comme au niveau de la planète, rapidité, souplesse irréprochable pour passer dans les endroits sinueux, facilement dé-viable, possibilité de passer en alimentation autonome en cas de problème, silencieux, installation facile, grande capacité. C’est un véhicule qui les avantages du tram et du bus.
    Je pense bien évidement au Trolleybus ! C’est la seule solution à long terme qui correspond à nos besoins ; Arrêtez de vous embêter avec des Tramways qui détruisent tout et qui sont toujours coincés ! Arrêtez les BHNS qui ne sont pas mieux que des bus classiques mais en beaucoup plus cher ! Arrêtez les bus électriques qui coûtent très cher avec des batteries dont il faudra se débarrasser ! Arrêtez l’enfer des bus bondés ! Il nous faut des trolleybus bi-articulés avec moteur essence de secours, il n’y a pas d’autres solutions, absolument aucune. C’est la seule occasion de pouvoir devenir une grande ville, de pouvoir peut-être devenir la capitale mondiale du transport à vrai haut niveau de service et vraiment écologique. Imaginez seconde que Brest devienne une ville modèle en terme de transports publics. Ceci peut paraître ambitieux, mais les bus bi-articulés existent, et les trolleybus aussi, il suffit de faire les deux ensemble.

    Voilà c’est tout.

    Images :
    Mégabus : https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9gabus_%28v%C3%A9hicule%29#/media/File:Renault_M%C3%A9gabus_(vue_avant_droit)_-_TPG_(Gen%C3%A8ve_*_printemps_1989).jpg
    Trolleybus : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d4/Lyon-trolleybus.jpg

  • Posté le 01 mai 2019 à 18h56 - HERNANDEZ Charly

    Bonjour,

    Comme tout projet d’envergure, la deuxième ligne de tram a ses réfractaires, on en disait de même avec la ligne A et que dire du téléphérique. Aujourd’hui, il est dur d’imaginer la rue de SIAM et son défilé d’automobiles sans parler du téléphérique tant décrié qui est devenu source de fierté et de curiosité locale.

    Pour ma part je pense que la construction de cette deuxième ligne de tram est essentielle afin de mailler le réseau brestois. Il est nécessaire de repenser les aménagements de transport afin de garantir à l’UBO (notamment) et aux étudiants qui la peuplent un service répondant à leurs besoins en matière de déplacement.
    L’idée d’une bifurcation du tracé vers le parc des expositions de la Penfeld les jours de salon et/ou d’activité serait également un avantage important pour la dynamique de la zone.
    Par ailleurs, il paraît nécessaire de dépasser les limites psychologiques du coût global, et de prendre en compte d'autres critères socio-économiques. En effet, afin de rester cohérent avec la politique d’urbanisation et désenclaver Bellevue, il me paraît nécessaire d’optimiser le tracé vers Kergoat. Le chantier de renouvellement urbain étant encore en cours de réflexion il reste tout à fait envisageable de décliner un scénario ou le tram s’intègre harmonieusement au quartier. Je milite donc pour le tracé vers Kergoat.

    Cependant j’entends, et je suis sensible à l’argument écologique, la municipalité devra prendre des engagements sérieux du type un arbre arraché = un arbre replanté afin de préserver les espaces verts en place.

    Pour terminer, je nuancerai l’argument du cout global. En effet, la différence entre les coûts globaux du BHNS et du tram est peu significative puisqu'elle s'appuie sur de nombreuses hypothèses, à commencer par la durée de vie du matériel roulant, le taux de remplissage, la fréquence d’utilisation, l’évolution des mœurs…

  • Posté le 01 mai 2019 à 11h24 - fustec-croq marie noelle

    Une deuxième ligne de tram allant jusqu'à l'hopital de la cavale blanche est un projet essentiel pour tous (consultants, patients, personnel, visiteurs). Actuellement, avec le bus, du centre-ville à l'hôpital, le trajet dure près d'une heure voire plus .

  • Posté le 01 mai 2019 à 09h23 - Penduff Gaëlle

    Je valide à 400% le besoin d'un tramway qui aille jusqu'à l'hôpital de la Cavale blanche, c'est essentiel pour nous, les personnes handicapées !

    J'attire l'attention de la municipalité sur les besoins spécifiques des personnes à mobilité réduite : pour moi par exemple, ma voiture, c'est mes jambes et la seule façon souvent de pouvoir me déplacer... Aussi je n'accepte pas que le nombre de places de stationnement pour les PMR ait été ainsi diminué voire remplacées par des places de stationnement et de recharge pour des véhicules électriques (cf avenue Reveillere)Bien entendu, tant que le réseau de transports en commun ne sera pas plus dense (et avec des lieux d'attente équipés de sièges ou de bancs), la voiture est pour nombre de personnes handicapées le seul moyen de se déplacer dans de bonnes conditions pour limiter nos douleurs et réussir à mener une vie perso et professionnelle de qualité.
    Merci de penser à rajouter des bancs publics PARTOUT dans la ville car une personne vieillissante ou handicapée (malade ) ne peut pas vivre dans un espace public sans la possibilité de pouvoir s'asseoir...
    Merci de penser à nous, qui représentons une part croissante de nos concitoyens...
    Étant également médecin, je me tiens à la disposition de la mairie sur ces sujets...
    Merci

  • Posté le 30 avril 2019 à 00h21 - Lamour Thomas

    J'ai déjà posé certaines questions lors de la réunion publique de lancement de la concertation le 29/4 à l'auditorium des Capucins, et les explications obtenues lors de la présentation ont également répondu à certaines de mes interrogations. Je vais cependant retranscrire mes observations et mes suggestions ci-dessous :

    * Je pense que le choix du tramway, en ne regardant pas que le coût à court terme de l'investissement mais aussi, et surtout, le coût à long terme de fonctionnement, est le choix le plus judicieux pour la ligne en site propre Gare-Cavale Blanche.
    * Je pense que le choix du tramway est le plus judicieux pour reverdir des partis de l'espace public aujourd'hui fortement minéralisées. En effet, si la portion de la ligne A allant de Strasbourg à Mac Orlan est doté d'un revêtement béton, les parties ne se situant pas dans l'hyper-centre sont enherbées, la ligne B projetée ne disposant pas de rue commerçante à dominante piétonne pourrait être entièrement enherbée.
    * Je pense que le choix des rames se faisant pour 30 ans, il serait judicieux de directement opter pour des rames ayant l'option tram-train, ceci afin d'être directement en capacités de proposer dans 10 ou 15 ans la prolongation de la ligne B projetée vers le réseau SNCF et donc vers la gare du Relecq-Kerhuon voire celles de Landerneau et Landivisiau.
    * Je pense qu'il faut dès à présent prévoir une bifurcation future possible de la ligne B projetée vers le parc des expositions de Penfeld, y compris dans le renouvellement urbain de Bellevue afin d'avoir un espace prêt à l'emploi pour le passage de cette ligne B bis.
    * Je pense que le passage de la ligne B au sein de Bellevue est essentiel au développement et au renouvellement urbain du quartier.
    * Je pense que la variante en boucle à Lambézellec de la ligne D est plus intéressante, notamment pour mettre le CDAS de la place de Bretagne à portée du réseau.
    * Je pense que la création d'une ligne de transport en commun périphérique est importante afin de permettre aux usagers de passer d'une commune à l'autre plus rapidement et sans passer par le centre de Brest.
    * Je pense que le développement de l'usage de minibus (~20 places) électrique sur certaines lignes en périodes creuses devrait être envisagé.
    * Je pense que le développement du réseau en multi-nodales sur le pays de Brest doit être fortement envisagé et utilisé comme argument de valeur dans le rapprochement avec les communautés de communes avoisinantes.
    * Je pense que le choix du dépôt secondaire boulevard Tanguy PRIGENT est plus judicieux.
    * Je pense que l'option de prolongation de la ligne D projetée vers les ascenseurs urbains est intéressante en cas de réalisations de ceux-ci.
    * Bien que l'explication que M. Philippe COU (directeur technique BMa) m'a donné quand au choix d'un BHNS à batteries pour des raisons de développement technologique est justifiée et justifiable, je tiens à signaler que je trouve dommage que Brest Métropole ne se porte pas pionnière dans le développement de ligne de trolleybus moderne.
    * Bien que les raisons soient similaires, je tiens également à signaler que je trouve aussi dommage de ne pas faire le choix de bus à pile à combustible avec des cuves à hydrogène aux dépôts de bus.

  • Posté le 29 avril 2019 à 19h58 - marchand olivier

    Je m'interroge sur la création d'une deuxième ligne de Tram. Cela coute très cher, nécessite un temps important et de nombreux désagréments pour les riverains et les commerces.
    Je profite de ce droit de parole pour proposer la mise en oeuvre d'une ligne de Bus electrique (BHNS) pour déservir le parcourt Gare - Bellevue - Hôpital de la Cavale Blanche.
    L'utilisation de bus electrique :est :
    - moins couteux au niveau de l'infrastructure a construire (pose de voie),
    - consomme moins de courant lors de son utilisation (car plus léger qu'un tram),
    - plus silencieux (le tram devait être silencieux !!),
    -plus écologique (nul besoin de réaliser des gros travaux nécessitant un usage important de camion, bulldozer et goudron... pour la réalisation de la ligne).

    Merci

  • Posté le 29 avril 2019 à 14h24 - Perrin Christèle

    Je trouve intéressant de faire une deuxième ligne de tram, rien que pour désengorger les parkings de l'hôpital, j'y suis allée tous les jours durant 1 mois et franchement c'est galère pour le personnel et les patients!

    Alors oui cela demande beaucoup de travaux et engendre du désagrément pour les habitants et les automobilistes mais nous n'avons rien sans rien.

    L'axe gorgeu-bvd de l'Europe me paraît plus approprié que de passer dans le centre "Bellevue".

    C'est une 2ème ligne qui fonctionnera comme la 1ère!

  • Posté le 29 avril 2019 à 11h10 - LE GALL Véronique

    Je ne vois pas l'utilité d'une deuxième ligne de tram jusqu'à l'hôpital. Il a assez de bus et l'idée de bus électriques est excellente. Tram équivaut à des tonnes de travaux, de pollution, de destruction d'arbres, d'embouteillages quotidien. Le pont de la Villeneuve vient d'être refait avec son nouveau rond-point et on va encore tout casser. De l'argent, jeté par les fenêtres c'est tout. Réfléchissez aussi aux brestois qui vont subir et encore subir ces travaux.

  • Posté le 29 avril 2019 à 10h13 - Julien Séverine

    Bonjour,
    Bien que le tram sur l'axe kergoat-tarente-provence peut être intéressant pour la dynamique du quartier j'opterai pour le tracé Le gorgeu-bvd de l'Europe pour une unique raison: sauvegarder la végétation présente à Bellevue. Comme on peut le constater sur l'axe de tram existant sur Jaurés Siam et Recouvrance, plus aucune végétation, on est dans un espace complétement minéral et qui selon moi est nuisible au bien être des habitants et aussi à l'attractivité de ces quartiers. En particulier Recouvrance qui a réellement perdu son charme avec l'abatage de ses arbres; et le pire est que rien n'a été fait pour reverdir le quartier. De manière générale, le centre ville de Brest manque de verdure et il serait dommage de sacrifier un des quartiers "verts" de Brest. Le quartier de Bellevue est en effet pourvu de magnifiques arbres qui sont situés exactement sur le tracé du futur tram via kergoat et donc condamnés à être abattus, je suppose que la végétation qui se trouve également en bordure du tracé est également menacée pour permettre l’accessibilité des gros engins de travaux. Or, ces arbres et cette végétation contribuent pleinement au charme et à l'attractivité du quartier mais aussi au bien-être de ses habitants. Si tous les arbres sont abattus on va se retrouver dans un quartier complétement minéral où vont prédominer les barres d'immeuble qui ne sont pas vraiment esthétiques. Je ne sais pas quelle est la position de la ville par rapport à ce facteur mais je crains que cela importe peu dans la balance or il me semble qu'aujourd'hui on ne peut plus faire l'impasse sur ces aspects environnementaux et aussi sur la question du bien-être de la population. J'espère vivement que si c'est le tracé via kergoat qui est choisi il y aura une réelle volonté de compenser la coupe des arbres afin de ne pas "dénaturer" complétement le quartier; "compenser" dans le sens de reboiser et reverdir le quartier à hauteur de ce qui sera détruit et cela pas 5 ans après la construction du tram mais simultanément aux travaux. Ou mieux: choisir le tracé le plus direct via bvd de l'Europe et ainsi réduire l'impact environnemental et préserver le quartier de Bellevue qui pourrait très bien devenir un des poumons de la ville d'ici quelques années. Cordialement, SJ, habitante de Bellevue.

Vous aussi, donnez votre avis

Dernière mise à jour le :